dimanche 25 septembre 2016

Ma Vie en Rose, il faut que ça continue


La première fois que j'ai relayé la campagne Ruban Rose, c'était en 2011 au Grand Palais magnifiquement et exceptionnellement illuminé en rose le temps d'une soirée qui marquait le coup d'envoi de la campagne pour la lutte contre le cancer du sein qui a lieu chaque année en octobre à l'initiative de l'association Le cancer du sein parlons-en et de la fondation Estée Lauder.
En France, la campagne a eu 20 ans en 2013 et poursuit son action année après année avec des avancées significatives en matière de prévention, de traitement mais aussi de formation du personnel soignant et d'accompagnement des malades et de leur famille.

Chaque année, évènements et manifestations se multiplient pour donner l'accès à plus d'informations, pour rappeler l'importance du dépistage, pour accompagner et donner de l'espoir à celles et ceux qui sont déjà touchés car ce cancer reste aujourd'hui encore le plus fréquent même s'il tend à reculer depuis 2005 et que même s'il se soigne de mieux en mieux (dépisté à un stade précoce, il peut être guéri dans 9 cas sur 10), il reste mortel pour de trop nombreuses femmes (11 600 décès chaque année en France).
Pour toutes celles qui sortent victorieuses, le combat n'est pas sans laisser des traces profondes.
Et pour toutes celles qui tremblent avant chaque contrôle, le thème choisi cette année devrait faire écho...
ma vie en rose, il faut que ça continue.

Avec un contrôle tous les 6 mois suite au diagnostic d'un CLIS - carcinome lobulaire in situ - qui n'est pas un cancer déclaré mais un marqueur, une sorte de ticket d'or à la loterie, je me suis beaucoup interrogée sur ce que pouvait exprimer ma vie en rose, il faut que ça continue et si certains jours plus que d'autres la peur me paralyse au point de me faire renoncer à toute forme de projet ou d'investissement personnel, d'autres jours je ferme les yeux pour visualiser ma famille qui n'est pas à Paris, ma grand-mamie qui s'est fixé pour objectif que le maire de Nancy soit présent pour son 100ème anniversaire (et comme elle n'en est plus si loin, elle y met toutes ses forces), mes amis, ceux qui sont toujours là et ceux qui ne le sont plus, pour me rappeler à quel point il n'y a aucun jour que je voudrais manquer auprès d'eux et que ma vie en rose doit continuer même si je bois décidément beaucoup beaucoup trop de café (et de thé), que cela implique plus de vigilance et que les contrôles semestriels reviennent beaucoup trop vite à mon goût.

crédit photo : Sandra Beauchard / Le Cancer du Sein Parlons En

quelques dates et évènements clés pour la Campagne Ruban Rose 2016
  • 26 septembre : coup d'envoi de la campagne avec remise des prix Ruban Rose pour la recherche et illumination de la Tour Eiffel mais aussi de la Tour Montparnasse qui gardera son ruban rose haut de 43 mètres durant tout le mois
  • 27 septembre : remise des prix du Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award avec cette année une exposition photo itinérante puisque les clichés des finalistes seront exposés à Toulouse, Lille, Bordeaux, Le Mans et Strasbourg.
  • 29 septembre : place de la République à Paris, une journée d'informations et d'animations aux côtés de La Ligue contre le Cancer, l'ADECA75, la Mutualité Française et la Mairie de Paris. Une séance photo "Hug me" avec sa créatrice Karine Paoli de 12h30 à 17h30.
  • remise en avant de la plateforme de dons, GENEROSE 
Les comptes à suivre sur les réseaux sociaux :
twitter @RubanRose
instagram @Parlonsen
et bien sûr le site cancerdusein.org sur lequel trouver informations et soutien.

De nombreuses initiatives sont organisées partout en France, n'hésitez pas également à suivre L'Institut Curie et Pink Bra Baazar qui organisent également des manifestations et évènements pour plus d'informations et plus d'aides.

Vous êtes présents et présentes sur les réseaux sociaux ? partagez des moments d'espoir, de vie, de bonheur avec le #MaVieEnRose pour créer une large chaîne de bonnes ondes.
Facebook et Messenger mettront également des filtres roses pour afficher votre soutien.

La campagne #MaVieEnRose sera relayée à Paris avec le soutien des entreprises JC Decaux (abris bus) et RATP (quais de métro)...l'occasion pour moi de remercier l'Association le Cancer du Sein Parlons En, Estée Lauder Inc, l'Agence Fuse, le photographe Victor Matussière, les maquilleurs et coiffeurs Willie Grosset et Jonathan Amador grâce à qui je partagerai mes bonnes ondes (j'y ai mis beaucoup de conviction) avec Anissa, Faby, Bérangère et Caroline pour cette campagne 2016.

Campagne Ruban Rose 2015
#MaVieEnRose, c'est maintenant...


mercredi 21 septembre 2016

Hyperbole de Courrèges, souffle d'addiction


Depuis sa création en 1961 par André et Coqueline Courrèges, la Maison de Couture Courrèges a toujours été synonyme d'audace et de liberté.
A l'avant-garde des modes et porté par des modèles iconiques comme Catherine Deneuve, Françoise Hardy, Twiggy ou Mireille Darc, Courrèges a joué avec les matières et les formes pour créer un style unique qui, même s'il a souvent été copié et l'est encore, reste reconnaissable entre tous.
En 1966 et après deux années durant laquelle Courrèges s'est volontairement mis en retrait, le groupe L'Oréal prend des parts dans la Maison avec un accord pour la distribution de parfums et cosmétiques.
Des années foisonnantes de création suivent avec le lancement en 1970 du tout premier parfum, Empreinte, puis en 1971 d'une collection sportswear, Hyperbole... blanc, argent et couleurs vives sur des bottes plates en vinyle, des pantalons taille basse et des robes mini aux lignes épurées qui viennent bousculer le tailleur Chanel ou le smoking Yves St Laurent.

Hyperbole a aujourd'hui 45 ans et se re-invente dans un parfum féminin aussi troublant qu'attirant qui s'est découvert dans les magnifiques locaux de sa Maison rue François 1er, à quelques pas des Champs Elysées.
Pour créer un parfum pour incarner Hyperbole, la Maison Courrèges a fait appel à deux parfumeurs, tous deux nez de génie au sein de Takasago, Antoine Lie et Jean Jacques, pour associer l'ADN Courrèges à la tradition de la grande parfumerie.
Le résultat ?
Un parfum étonnant et captivant dont la composition simple de 6 notes et 4 accords a ce pouvoir des grands parfums de vous évoquer immédiatement souvenirs, personnes aimées, sensations...
Pour moi c'est l'odeur chaude du tabac blond qui a fait mouche mais pour d'autres c'est la saveur épicée du poivre ou la sensualité de la fève tonka et de la vanille qui ont éveillé les sens et créé le coup de coeur pour ce parfum décidément pas ordinaire.
Radicalement différent des parfums féminins souvent fleuris et sucrés, Hyperbole est un parfum qui détonne et laisse un sillage prenant.

Since its creation in 1961 by André and Coqueline Courrèges, the Maison Courrèges has always been synonymous of audacity and freedom.
At the forefront of fashion and worn by iconic models such as Catherine Deneuve, Françoise Hardy, Twiggy and Mireille Darc, Courrèges played with materials and shapes to create a unique style that, although it has often been copied, still remains recognizable.
In 1966 and after two years during which Courrèges voluntarily retired, L'Oréal inc took some parts in Courrèges with an agreement for the distribution of perfumes and cosmetics.
The teeming creative years following the launch in 1970 of the first perfume, Empreinte, and in 1971 of a sportswear collection, Hyperbole ... white, silver and bright colors on vinyl flat boots, pants and hipster mini dresses with clean lines that come shoving the little Chanel suit or Yves St Laurent tuxedo.

Hyperbole is now 45 years old and re-invented in a troubling such as an attractive perfume launched this summer in the beautiful premises of his House rue François 1er, a few steps from the Champs Elysees.
To create a perfume to embody Hyperbole, Maison Courrèges required two perfumers, both famous nose at Takasago, Antoine Lie and Jean Jacques, to associate the Courrèges DNA to the tradition of the great french perfumery.
The result ?
An amazing and captivating fragrance whose simple composition of 6 ratings and 4 agreements has the power of the great fragrances to express memories, loved ones, feelings ...
For me it's the warm smell of Virginia tobacco which was a hit but for others it is the spicy pepper or the sensuality of tonka bean and vanilla that awake the senses and create the crush with this no ordinary perfume.
Radically different from others feminine fragrances often flowery and sweet, Hyperbole is a perfume which clashes and leaves a sustanaible wake.


Difficile de dire combien de parfums sont lancés chaque année mais tous types de parfums confondus, on peut dire qu'en moyenne 500 parfums - simple re-édition, déclinaison ou création - sont composés avec en 2012 en année exceptionnelle avec pas moins de 1200 fragrances créées et proposées par les maisons de parfum les plus prestigieuses comme par de jeunes créateurs.
La tentation est donc grande de collectionner les flacons, même si bien souvent nous avons toutes et tous un parfum favori et vers lequel on revient toujours, une vraie histoire d'amour.
Avec son ouverture prochaine à Paris, le Grand Musée du Parfum proposera à ses visiteurs un parcours initiatique autant que sensoriel sur le parfum de ses premiers pas en Egypte ancienne jusqu'à nos jours.
Entre art et science, le Musée amènera ses visiteurs à aiguiser leur sens olfactif sur les traces des plus grands parfumeurs et à découvrir le pouvoir de l'olfaction.
La Maison Courrège et Hyperbole y auront pour moi toute leur place.

I found it hard to say how many fragrances are launched every year but all types of perfumes, we can say that, on average, 500 fragrances - simple re-editing, declination or creation - are launched with an exceptional year in 2012 with no less than 1,200 fragrances created by the most prestigious perfumers such as young designers.
Temptation is at an high level to collect bottles, although we often have a favorite scent to which we always return, a real love story.
With its next opening in Paris, the Grand Musée du Parfum will offer visitors an initiatic and sensory journey on perfume theme from its first steps in ancient Egypt until today.
Between art and science, the Museum will take visitors to develop their olfactory sense in the footsteps of the greatest perfumers and to discover the power a perfume can have on us.


Grand Musée du Parfum
musee-du-parfum.fr
73 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS
ouverture prévue en décembre 2016
opening in december 2016


Hyperbole, Courrèges Parfums 
notes de tête : poivre blanc et bergamote
notes de coeur : tabac et patchouli
notes de fond : fève tonka et vanille

www.courreges.com/parfums
le site pour retrouver les parfums emblématiques de la marque comme Courrèges in Blue, Empreinte ou le plus récent La Fille de L'air.
Hyperbole y sera présent dès le mois d'octobre pour souffler ses notes de tabac chaud sur les premiers jours d'automne.
the website to find the brand' iconic fragrances like Courrèges in Blue, Empreinte or the latest La Fille de L'air.
Hyperbole will be available in October to blow his hot tobacco notes on the first days of fall.

lundi 19 septembre 2016

Le Tea Club Mariage Frères, voyage au coeur du thé


Il y a quelque chose de spécial dans une tasse de thé.
Il y a bien sûr l'arôme qui s'en dégage et que l'on a choisi parce qu'il nous apporte du plaisir, du réconfort, de doux souvenirs.
Il y a la chaleur qui nous envahit quand on pose les mains autour de la tasse ou du mug, bien calé dans un fauteuil ou un canapé.
Il y a le goût du thé qui tour à tour peut étonner ou rassurer les papilles.
Il y a quelque chose de spécial dans une tasse de thé car en plus de refléter notre histoire, elle reflète l'histoire des feuilles qui l'ont fait naitre, l'histoire de ceux qui les ont cultivées et transformées siècle après siècle.
Si vous avez envie d'en apprendre davantage sur ce qui rend si spéciale une tasse de thé, j'ai découvert l'endroit qu'il vous faut, le Tea Club de Mariage Frères.

There's something special in a cup of tea.
There's of course its aroma, this special one you chose because it brings pleasure, comfort, sweet memories.
There's its powerful warmth when you put your hands arout the cup or mug while seated in a comfy sofa or armchair.
There's the taste of tea which can both surprise or reassure.
There's something special in a cup of tea because in addition to reflecting our history, it reflects the history of the leaves who gives its birth, the history of those who cultivated them and transformed century after century.
If you want to learn more about what makes a cup of tea so special, I found the best place to learn it, the Mariage Frères' Tea Club.


A l'origine de Mariage Frères se trouve deux frères, Henri et Edouard Mariage, qui ont fondé une affaire d'importation de thés et de vanille en 1854 au coeur de Paris, dans le quartier du Marais, poursuivant ainsi par le négoce les voyages sur les routes du thé en Perse, Chine et Indes de leur ancêtre Nicolas.
Longtemps, la Maison Mariage reste une entreprise de négoce qui fournit épiceries fines, salons de thé et hôtels sans pour autant être connue du grand public et c'est au mileu des années 80 qu'elle prend un tournant dans son histoire pour vendre sa propre marque de thé et devenir ainsi l'emblème du thé à la française.

Mariage Frères wad founded by two brothers, Henri and Edouard Mariage, importers of teas and vanilla since 1854 in the heart of Paris, the Marais district, in the continuity of the trade travels of their ancestor Nicolas along the tea roads of India, China or Persia.
For a long time, Maison Marriage remains a trading company that provides delis, tearooms and hotels without being known by the public and it's in the early eighties that it takes a turning point in its history when their new owners decided to sell their own tea brand to become the emblem of the French tea.


En participant à un atelier du Tea Club, c'est donc l'histoire de Mariage Frères que vous allez découvrir en même temps que l'histoire du Thé et tout ce qui fait ensuite l'histoire de votre tasse de thé.
Différents ateliers sont proposés suivant votre profil d'amateur du plus novice au plus expérimenté et pour cette découverte, c'est Au Coeur du Thé soit une initiation aux essentiels du thé que je me suis évadée un samedi matin du côté de la rive gauche.
Une dégustation de 11 thés qui m'ont fait survoler les plantations de thé du Japon à Ceylan, de la montagne Wu Yi au nord de la Chine aux versants de l'Himalaya dans les jardins de Darjeeling.
11 tasses pour apprendre à reconnaître les formes de feuilles et les types de thé.
11 tasses pour se laisser enchanter par les couleurs des thés.
11 tasses pour aiguiser la vue, l'odorat et le goût pour faire ensuite de chaque tasse un moment encore plus spécial.

Attending a Tea Club' workshop, you'll discover the history and the dna of Mariage Frères, and in the same time the history of tea and all that then makes the story of your cup of tea.
Various workshops are offered depending on your profile more from novice to expert, for this first workshop, it's with The Heart of Tea, an introduction to essential tea's facts, that I escaped one saturday morning towards the left bank.
11 tasting teas that made me fly over the tea plantations fromJapan to Ceylan, from Wu Yi Mountain in northern China to the slopes of the Himalayas in the gardens of Darjeeling.
11 cups to learn to recognize the leaf shapes and types of tea.
11 cups to fall in love with colors of tea.
11 cups to sharpen sight, smell and taste and then make of every cup a moment even more special.


Le déroulement de l'atelier sur 1h30 permet un apprentissage de la dégustation de différents types de thé avec un carnet de dégustation et l'accompagnement d'un des maîtres du thé de Mariage Frères.
Une expérience unique de dégustation avec des anecdotes, des conseils, des petites et grandes histoires et surtout beaucoup de convivialité.

During half an hour, the workshop makes you learning the tasting of different types of tea with a tasting notebook and support of one of the tea masters of Mariage Frères.
A unique tasting experience with anecdotes, tips, small and great stories and a lot of friendliness.

Un atelier à s'offrir ou à offrir à quelqu'un que l'on aime...
A gift for you or someone you love...

Mariage Frères
Tea Club, les ateliers du Thé
mariagefreres.com 
2 adresses pour les ateliers : le samedi au 13 rue des Grands Augustins dans le 6ème (rive gauche, métro St Michel ou Odéon, ligne 4) et le dimanche au 260 faubourg Saint Honoré dans le 8ème (métro Ternes, ligne 2)
vous pouvez trouver toutes les informations et prix en cliquant ici.

Tea club workshops are available on saturday at Mariage Frères Left Bank at 13 rue des Grands Augustins (métro St Michel or Odéon, line 4) and on sunday at Mariage Frères Etoile at 260 rue du faubourg Saint Honoré (métro Ternes, line 2)
you can find all informations and prices in a clic there.


mercredi 7 septembre 2016

Balade sur l'île de la cité avec Jerry Cotton


La première fois que j'ai rencontré Jerry Cotton, il promenait ses wayfarer noires, un paquet de Marlboro et son accent américain le long des quais du port de Hyères et je traînais ma peau en bikini rose fluo à étoiles avec une copine qui ne valait pas mieux pour le choix de ses maillots de bain en partageant les deux écouteurs d'un walkman dont la playlist ferait encore frémir nos pères respectifs.
Nous avions 15 ans, nous sommes tombées immédiatement amoureuses de lui qui bien sûr ne nous a jamais regardées malgré tous nos efforts durant tout l'été, question d'âge, sûrement.
Depuis et même si je n'ai jamais fumé plus de deux cigarettes, la faute à des poumons récalcitrants, l'odeur d'une Marlboro associée à des wayfarer noires réveillent les souvenirs de cet été et s'il existait un parfum "tabac blond-port de méditerranée en été", je crois bien que je tomberais amoureuse de celui qui le porterait dans la seconde... le syndrome Jerry Cotton ou Beach Memories, à votre choix.

C'est en cherchant l'inspiration dans une boutique de mon quartier du 11ème, Au Grand Magasin, que j'ai retrouvé Jerry Cotton.
Contrairement à moi il n'avait pas changé -  la vie peut être cruelle - et c'est donc avec ses inusables wayfarer noires et son paquet de Marlboro que je l'ai retrouvé penché sur un assortiment de stylos critérium, Jerry Cotton a toujours été old school à l'image du guide qu'il a choisi pour visiter Paris, je connais Paris comme ma poche, petit guide des éditions Marabout paru en 1964...

Il faisait beau ce jour là et nous avions 3 heures devant nous, nous avons choisi le parcours "île de la Cité" et nous sommes donnés rendez-vous à la station de métro du même nom.
Je me suis demandée comment Jerry pouvait imaginer passer inaperçu en costume noir façon Men in Black - le même que celui que je lui connaissais déjà lors de notre première rencontre - au milieu des touristes en short qui étaient légion en direction du parvis de Notre Dame, lui  m'a demandé depuis quand des baskets Stan Smith étaient considérées comme des chaussures féminines et j'ai proposé qu'on se mette en recherche d'un café.

Le marché aux fleurs était fermé, nous avons passé sur la visite de la Sainte Chapelle pour profiter du ciel bleu et flâner d'un quai à l'autre, d'une rive à l'autre.
C'est ainsi que j'ai retrouvé Jerry Cotton mais que je ne suis toujours pas tombée amoureuse de Paris.


*** le plan de la balade et quelques adresses *** 


pour déguster un américano avec l'inégalable cheesecake de Bob's bake shop et lire in english in the text,
Shakespeare and Company
37 rue la Bûcherie
75005 PARIS
du lundi au dimanche de 10h à 23h

parce qu'Odette sait mettre tout Paris dans un chou
ODETTE
77 rue Galande
75005 PARIS
du lundi au vendredi de 12 à 19h30 et le week-end de 10h à 19h30

parce que je ne peux pas m'empêcher de m'y arrêter chaque fois que je passe par l'île de la Cité et fatalement par l'île St Louis
Le Saint Régis
6 rue Jean du Bellay
75004 PARIS

parce qu'à Paris, la tradition des bistrotiers aveyronnais perdure et que dans le domaine, Odette et Georges, les patrons, connaissent plus d'un magret de canard...
Au Vieux Paris d'Arcole
24 rue Chanoinesse
75004 PARIS

parce que la salade de quinoa et ses légumes croquants me parlent plus que la cuisine à la graisse d'oie,
La Fourmi Ailée
8 rue du Fouarre
75005 PARIS

Mais qui est Jerry Cotton ? Silence is Golden...
Pour le savoir, il vous faudra mener l'enquête dans les rayons des bouquinistes parisiens ou nous suivre dans notre prochaine balade du côté de St Germain à moins que ce ne soit à Montmartre, je ne le sais pas encore, et en attendant, et même si F*** les lovelocks, nous avons scellé nos retrouvailles.