lundi 31 octobre 2011

un peu de Paris and elsewhere...


Vivre à Paris n'est pas facile tous les jours, la ville lumière, qui paraît si romantique aux voyageurs, est parfois bien cruelle... et certains touristes japonais en font l'amère expérience.
Pourtant, au coeur du gris et du bruit, se loge la beauté du dessin de Sempé.
Vivre à Paris, c'est avoir la chance de profiter d'expositions exceptionnelles et bien souvent gratuites, comme celle intitulée Un peu de Paris et d'ailleurs qui met en valeur et en scène 300 dessins de Jean-Jacques Sempé.

L'exposition qui se tient à l'Hotel de Ville de Paris depuis le 21 octobre présente 300 dessins originaux et des textes de Sempé.
Sempé c'est un trait discret et familier ... des dessins teintés d'humour et d'ironie discrète dans Paris Match, l'Express, the New Yorker...
Sempé, c'est le père du petit Nicolas mais aussi de Catherine Certitude, pétillante petite fille partagée entre Paris et New York.
J'aime la poésie et la douce mélancolie qui se dégagent de ses dessins,
J'aime son humour pince-sans-rire et la pointe d'ironie parfois mordante qui s'en échappe au détour d'une page,
J'aime les petits moments de bonheur captés en une expression et qui ne sont pas sans me rappeler un autre dessinateur auquel je voue une passion Charles M.Schulz, papa de Snoopy et de Charlie Brown.

Alors fi de l'heure et demi d'attente dans le froid pour accéder à l'exposition - mais quelle idée de se rendre à une exposition gratuite dans sa semaine d'ouverture ! - j'ai profité de chaque dessin et me suis nourrie de beauté.
OK maintenant j'ai un rhume d'enfer mais le catalogue de l'exposition en main, une tasse de thé, des langues de chat et une journée de congé à venir... je suis parée pour le combattre (d'accord Fervex, Strepsils, Kleenex et Sterimar sont aussi de la partie)


parmi mes planches préférées ...



l'exposition un peu de Paris et d'ailleurs 
du 22 octobre 2011 au 11 février 2012
Hotel de ville de Paris
Salle St Jean
5 rue de Lobau
75004 PARIS
tous les jours sauf dimanche et fêtes de 10h à 19h

le thé, c'est Bouquet de Fleurs n°108 de Kusmi Tea
les langues de chat by Ladurée ... rien que la boîte, miam !
le catalogue de l'exposition est proposé à 35€, vous pouvez aussi le trouver sur amazon, la fnac, decitre...




dimanche 30 octobre 2011

we're all pink girls aujourd'hui, demain et tout au long de l'année !

tout le mois d'octobre aura été l'occasion de multiples évènements pour alerter, informer, partager et réfléchir sur le thème du cancer du sein.
à Paris, ce mois riche d'émotions, se termine sur une magnifique soirée organisée par l'association Le cancer du sein, parlons-en! au Grand Palais qui pour l'occasion s'est paré d'un magnifique habit de lumière rose.

l'architecture, cette structure d'acier et de verre, vous rappelle quelque chose ?
rien de plus normal car le Grand Palais a été construit pour accueillir l'exposition universelle de 1900 juste après celle qui avait vu naître la Tour Eiffel !



http://www.grandpalais.fr/fr/Accueil/p-93-Accueil.htm


petit à petit, ce n'est pas que le Grand Palais qui se pare de roses mais les participantes et participants (quoi ? ne saviez-vous pas que les hommes se parent de rose à merveille ?) à la création d'un  gigantesque ruban rose humain !

une fois positionnés sur un ruban esquissé sur le sol, nous allons tous suivre les indications du photographe, Dominique Faliez*, perché à 25 mètres au-dessus de nous ... et tels des mannequins stars, nous prenons la pose et sourions !
haaaa ce n'est que la répétition !
une pause pour les mannequins du jour, pour admirer la grande nef, se restaurer grâce au cooking show animé par Olivier Chaput et une brochette de chefs talentueux ... et puis se rencontrer, échanger, partager ....




Sandrine Bauman-Hautin, pétillante et énergique chef, participe au cooking show mais aussi à l'agenda créé par Olivier Chaput pour qu'octobre rose se poursuive tout au long de l'année !

je vous recommande son site :
http://www.latabledesandrine.com/
comme autant d'invitations à la gourmandise et au partage.

et celui d'Olivier Chaput :
http://www.adaptacarte.com/

l'agenda créé par Olivier et ses chefs sortira en novembre ! stay tuned sur la page facebook de l'association ou sur le site :
http://www.facebook.com/lecancerdusein
http://www.cancerdusein.org/





la remise des prix 'ruban rose' est terminée.
pas de photos... je sais, je suis une mauvaise élève mais j'avoue avoir favoriser des échanges avec deux jeunes femmes qui mènent chacune un combat et dont je vous reparlerai !

cela ne m'empêche pas de rappeler les noms des lauréats, héros du quotidien
Docteur Philippe Clézardin, directeur de Recherche à l'Inserm (UFR de
Médecine Lyon-Est/Laennec)pour le Grand Prix Ruban Rose
Docteur Bénédicte Giffard, Docteur en Psychologie, Maître de conférences en neuropsychologie à l’Université de Caen-Basse Normandie pour le Prix Ruban Rose Qualité de Vie
Docteur Christophe Ginestier, chargé de Recherche à l’Inserm/Institut Paoli Calmettes de Marseille pour le Prix Ruban Rose Avenir
Docteur Jean-Philippe Girard, immunologiste et Directeur IPBS-CNRS à Toulouse, Directeur de Recherche à l’Inserm  pour lePrix Ruban Rose Avenir


les voix des deux chanteurs lyriques nous appellent, il est temps que nous reprenions notre place et que toutes les énergies se rassemblent pour former le ruban rose qui nous réunit ce soir.
pas de photo car je ne suis pas le photographe perché à 25m au dessus de nous ... quand bien même j'aurai réussi à monter dans la nacelle, jamais je n'aurais pu ensuite regarder en bas !

la soirée se termine mais pas le combat de l'association ni les rencontres faites ce soir.
octobre rose, c'est toute l'année !
à nous de trouver des initiatives pour communiquer encore et toujours.
des initiatives comme celle de Rose magazine,
des initiatives pour prendre soin de soi et des autres :)

un big Big up à toute l'équipe de l'association, le cancer du sein parlons-en.

spécial Big up aux hôtesses de l'école Tunon qui ont pris en charge le ballet des vestiaires et des échanges de tee-shirt avec le sourire :)

*  Big up x 100 à Dominique Faliez (que j'ai malheureusement renommé Francis avant correction), notre photographe perché.
je vous invite à jeter tous vos yeux sur son blog : http://loeilduplafond.over-blog.com/


retour en métro, avec des supporters du PSG...  "hé les gars, on laisse une place pour la dame en rose, respect quoi !"... en fait j'aurais peut-être aimé entendre "la demoiselle" mais bon ... ils connaissaient tous le ruban rose :)




samedi 29 octobre 2011

je récup'haire mes cheveux because they worth it !


à quelques heures de rejoindre le Grand Palais à l'occasion de la soirée "Ruban rose" organisée par l'association Le cancer du sein, parlons-en!, je suis passée récup'hairer mes cheveux, ma couleur... bref une grande partie de ce qui fait mon moi...
c'est l'automne, mes cheveux sont fatigués et ont autant besoin de vitamines que moi, le cheveux fatigué est tout plat et le meilleur des shampooings a bien du mal à rétablir la situation... et un cheveu tout plat, cela donne mauvaise mine... la preuve en photo (petite) un peu plus bas.

cela me fait d'ailleurs réaliser que lorsque l'on a trouvé un coiffeur avec qui l'on se sent confiance, on se trouve aussi plus jolie toute l'année ce qui ne peut que faire du bien lorsque l'on a l'ego un peu bousculé.
certes il s'agit encore de futilité, mais en repensant à la soirée Ruban rose, si je perdais mes cheveux en plus de la maladie, de la lourdeur des traitements et de la grande possibilité de perte d'un sein, est-ce que cela ne serait pas le "truc de trop" ? est-ce que la force de la féminité tient aussi dans nos cheveux ? je ne sais pas... mais sûrement un peu sinon pourquoi tant de larmes pour une coupe ou une couleur ratée et pourquoi plus de larmes encore quand on les perd ?

pourquoi ?
parce que Récup'hair est plus qu'un salon de coiffure, c'est aussi une brocante,
parce que la play-list de Phanie (ma coiffeuse !) est sublime,
parce que les coiffeurs sont uniques,
parce que Récup'hair utilise les produits Pureology,
parce que quand je sors, je m'aime !



http://recuphair.blogspot.com/

Récup'hair
101 rue de Charonne
75011 PARIS
tel : 01 43 70 02 00
Métro Charonne (ligne 9)

vendredi 28 octobre 2011

it's the story of a man...

un aventurier...
qui traverse l'Europe, dandy esthète et grand chasseur de trésors...
il s'est appelé  Sherlock Holmes ou Gatsby...
en 2011, Robert Downey Jr et Jude Law se glisseraient dans ses vêtements à la ville comme à l'écran...
quand on glisse son nez dans son cou, on s'enivre d'odeurs épicées, Cuir de Russie, Habit Rouge ou Musc Nomade... cet homme est mystérieux, toujours un peu ici mais déjà ailleurs, de la malle cabine au sac aviateur, il est toujours prêt à sauter d'un train à l'autre... et n'oublie jamais de ramener quelque exotique objet pour sa belle parisienne...
.... j'adore la fin octobre quand les vitrines parisiennes commencent à se parer pour les fêtes de fin d'année et que le passage le long du boulevard Haussmann est l'occasion de rêver et raconter de belles histoires... l'odeur des châtaignes grillées, les lumières... Paris sera toujours Paris !


cette année pour les fêtes, avec les grands magasins du Printemps, embarquez à bord de l'Orient Express ... Londres, Paris, Istanbul, Vienne, Venise... faisons fi du gris et de la morosité et suivons notre aventurier !



 

 

 



Printemps Haussmann
64 boulevard Haussmann
75009 Paris

mercredi 26 octobre 2011

I'm a Pink Girl avec le ruban rose et l'association "le cancer du sein parlons-en"

Cela fait un moment que j'en parle...
les invitations commencent à arriver dans les boîtes mails des participants,
un des évènements majeurs de ce mois d'octobre rose approche... le 29 octobre sous la nef du Grand Palais, 700 personnes vont former un ruban rose riche de toute leur énergie et de leurs espoirs.

J'y serai !
Vous n'avez pas fini de lire des billets sur le combat mené par l'association car Octobre rose, c'est toute l'année.




Vous pouvez retrouver les informations sur l'association le cancer du sein, parlons-en :
http://www.cancerdusein.org/ et sur la page Facebook : http://www.facebook.com/lecancerdusein

Je recommande une lecture de Rose Magazine : http://www.rosemagazine.fr
Magazine distribué gratuitement aux malades et accessible en ligne pour toutes et tous !

Prendre soin de soi mais prendre aussi soin des autres :)




dimanche 23 octobre 2011

make it slow... éloge de la lenteur

Faire l'éloge de la lenteur pour une hyper stressée... c'est plus qu'un changement de vie, c'est une révolution de vie ...so, what the fuss ?
Le mouvement Slow est né en Italie, à son origine Carlo Petrini, italien engagé pour la défense du patrimoine culinaire de son pays et donc vivement engagé contre l'envahissement de la restauration rapide et le mode de vie qui va avec... une agitation permanente, une course incessante dans le travail comme dans la vie, avec le besoin d'avoir en retour des services toujours plus rapides, une véritable culture de l'immédiateté comme si l'attente était insupportable, inadmissible, impossible (mmmhh certains utilisateurs de service client doivent se reconnaître !).
Dans le domaine de l'alimentation, le mouvement Slow vise donc à privilégier des aliments de saison, produits localement et bien sûr cuisinés tout aussi localement... rien d'étonnant à retrouver des adeptes du Slow dans les mouvements écologistes et adeptes du bio.
Naturellement, le mouvement Slow est devenu une façon de vivre avec la naissance de mouvements comme SlowTravel ou CittaSlow.
Les principes restent les mêmes : arrêter sa course folle, profiter de l'instant en favorisant les contacts avec les habitants (SlowTravel), en participant à des programmes visant à rendre la ville plus "humaine" : parcs et espaces verts, pistes cyclables, développement de modes de garde adaptés pour les enfants afin de faciliter la vie professionnelles...
Entendons-nous bien cependant, être Slow ne veut pas dire ne rien faire... ce n'est pas un éloge de la paresse mais en réaction à nos modes de vie "métro-boulot-dodo" qui nous mènent pour certains directement à la dépression (voir pire), un éloge de la lenteur à bon escient... savoir prendre le temps et ne pas faire du temps son pire ennemi !

quelques exemples Slow / Pas Slow
acheter un bol de pâtes et des plats tout prêts à réchauffer en 2mn au micro-ondes chaque soir de la semaine ... Pas Slow
profiter du week-end pour préparer ses menus de la semaine et privilégier les produits frais ... Slow
acheter des vêtements pas chers mais qui ne durent pas ...Pas Slow
investir dans de belles pièces durables et garder la fantaisie pour les accessoires... Slow
rester connecter en permanence - twitter, foursquare, facebook, mails, téléphone... - et être en panique à la simple idée d'une perte totale de connexion ...Pas Slow (aie ça va faire pas mal pour les bloggeurs "accros"' à leurs statistiques de visites !)
se réserver des plages 'no technology' et profiter d'une balade, d'un livre, d'une expo, d'un ciné... bref tout sauf être devant un écran informatique quel que soit sa taille...Slow
trépigner, invectiver, stresser, hurler... pour une queue un peu trop longue en caisse d'un magasin, un téléchargement qui traîne, un colis perdu ou en retard... Pas Slow
privilégier son magasin de proximité, anticiper sur son besoin en matière de livraison (en prenant en compte le risque toujours possible de retard ou d'erreur), ne pas hurler (parce que votre interlocuteur risque bien d'en être paralysé ou pire très très irrité donc pas du tout coopératif)...Slow

Bien sûr, on trouve dans le mouvement Slow certaines formes 'd'intégrisme' du tout bio, tout écolo qui peuvent sembler ou être passéiste.
Ce que je retiens du mouvement Slow c'est la remise en valeur de comportements humains basés sur le respect de la nature, le respect de soi, le respect des autres... une vie dans laquelle la productivité et la vitesse ne sont plus prédominantes...



pour en savoir plus ...
Slow Food, manifeste pour le goût et la biodiversité, Carlo Petrini, éditions Yves Michel
Bon, propre et juste - Éthique de la gastronomie et sauvegarde alimentaire, Carlo Petrini (préface par Alain Ducasse) éditions Yves Michel
le site officiel Cittaslow http://www.cittaslow.org/index.php
tout savoir sur le SlowFood http://www.slowfood.fr/
et parce que ce magazine le vaut bien, je vous invite à acheter Too,  édité par le site spartoo.fr, qui consacre au mouvement Slow une enquête dans le dernier numéro sorti !
http://www.spartoo.com/plus/bienvenue.php

et un Slow Sunday à Paris ?
c'est oublier les requêtes du service client dans lequel je travaille, ne surtout pas consulter les forums et autres associations de consommateurs, oublier que mon corps n'est pas comme je voudrais qu'il soit, oublier que 34 ans à l'envers cela fait 43 vrais à l'endroit, oublier que Big est aux abonnés absents... bref profiter d'un magnifique dimanche d'octobre !








alors, êtes-vous prêt à "Slower" votre vie ?

samedi 22 octobre 2011

heaven... I'm in heaven...

and my heart beats so that I can hardly speak...
mais je peux écrire !
je ne suis pas particulièrement fan du chanteur Stanislas, peut-être parce que le titre qui a fait un succès en 2007 "le manège" a un peu trop tourné... pourtant le 20 octobre dernier à l'Alhambra de Paris et à l'occasion d'un concert hommage à Fred Astaire et de la sortie de son nouvel opus "Top Hat" , je suis tombée amoureuse de sa voix, de son swing, the way he sways...

de Fred Astaire, on retient bien sûr la danse, les claquettes, le style, le glamour, les inoubliables duos avec Ginger Rogers... et on oublie sa voix pleine de légèreté au service de grands standards du jazz comme cheek to cheek, they can't take that away from me, night and day, a fine romance...


la magie de Fred Astaire et Ginger Rogers, c'est en cliquant :
http://www.youtube.com/watch?v=WOYzFKizikU&feature=related


c'est cette grâce, cette légèreté que Stanislas dit avoir voulu restituer en compagnie de 4 musiciens de jazz de talent (André Ceccarelli à la batterie, Benoît Sourisse au piano et à l’orgue, Damien Prud’homme au saxophone et à la flûte, Jérôme Regard à la contrebasse), je dois dire que le résultât est plus que réussi.. Top Hat est enchanteur... 

Stanislas, Top Hat, en vente et en téléchargement depuis le 3 octobre
un peu de son ?
c'est ici : http://www.youtube.com/watch?v=4EZmCmOjkOc
si vous ne tombez pas en amour, j'arrête de manger du chocolat !
mon titre préféré "isn't this a lovely day" ... bon ce 20 octobre, Big n'était pas là alors ce n'était pas un si lovely day...

heaven, I'm in heaven
and my heart beats so that I can hardly speak
and I seem to find the happyness I seek
when we're out together dancing cheek to cheek ...


vendredi 21 octobre 2011

Alexandrie, Alexandra ... dans la ligne 9 du métro


Marc Jacobs
Je confesse une passion pour les chaussures, je lèche les vitrines, je m'use les yeux devant les pages des sites internet, je me réveille en pleine nuit pour une alerte e-bay, je me peux me ruiner en vrai... et dans le métro, quand je ne peux pas lire, encore que même quand je peux lire il n'est pas exclu que mes yeux dévient si une belle paire de chaussures vient à passer, je regarde les chaussures des passagers de la rame ... et vous pouvez me croire, ce n'est pas drôle tous les jours.
ce soir ne fait pas exception, rame bondée, pas moyen de sortir mon polar du moment (Les lames, Mo Hayder) alors mon regard erre ... et soudain à la station Richelieu-Drouot, montent le croisement entre les bottines Marc Jacobs (dont je rêve) et les plate-formes Galaxy de Christian Louboutin (dont je rêve aussi), mes rétines sont éblouies ... et là ... je ne sais pas pourquoi ni d'où cela me vient mais s'insinue dans ma tête un refrain... terrible refrain qui ne vous quitte plus une fois qu'il y est entré ... Alexandrie, Alexandra ...


vous vous demandez si je n'ai pas sérieusement 'un grain' et je peux vous comprendre car en même temps que le refrain s'est insinué, je ne peux empêcher un léger roulement des épaules et un dodelinement de tête qui serait acceptable si j'avais un casque audio ou des écouteurs mais il est évident qu'il n'en n'est rien et que mon voisin de droite commence à s'inquiéter... je crois que le refrain a passé la barrière de mes lèvres ... oups...
comme je suis une handicapée du smartphone et que non, je ne me promène pas avec mon canon eos ou mon fuji finepix en permanence (sinon je ne donnerai pas cher de la peau de mes sacs !), je n'ai pas pu faire de photo des sublissimes bottines argentées qui ont enchanté ce trajet de métro mais si vous voulez savoir le pourquoi de Alexandrie, Alexandra... regardez juste en dessous :) 


raaaahhh...hhaaaa :)

voiles sur les filles
barques sur le nil,
je suis dans ta vie...
http://www.youtube.com/watch?v=YBP70uBL3o4


ps : que vous soyez à Paris ou ailleurs, si vous voyez ces bottines argentées, faites-moi signe
ps bis : non finalement, j'ai peur qu'à mes pieds, le rendu ne fasse penser à Fred dans Nuit d'ivresse (film de Bernard Nauer avec Josiane Balasko et Thierry Lhermitte)

jeudi 20 octobre 2011

let's get pink toute l'année avec Rose Magazine

encore ? oui encore et toujours !
sans en faire une obsession, tous les mois devraient être sous le signe du ruban rose.
parce que la maladie ce n'est pas qu'au mois d'octobre, parce qu'il est primordial de mettre des mots sur les souffrances autant que les réussites, parce que sans faire de sectarisme, il peut être important d'avoir un espace où trouver et partager des informations sur le cancer... découvrez Rose Magazine et signez le manifeste :


et pour découvrir l'histoire des deux créatrices de Rose Magazine :


et n'oubliez pas...
pour les parisiens et franciliens, pour ceux qui seront à Paris le week-end des 29 et 30 octobre, vous avez jusqu'au 24 octobre pour vous inscrire et participer à un évènement exceptionnel :
http://www.cancerdusein.org/octobre-rose/avec-vous-au-grand-palais

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.