vendredi 23 décembre 2011

merry christmas, frohe weihnachte, joyeuses fêtes !


on dirait bien que c'est parti ...
le bureau est fermé,
les clients oubliés pour une semaine,
les derniers cadeaux trouvés,
quelques douceurs pour les gourmands,
un pyjama à carreaux pour les soirées au coin du feu,
l'appareil photo dans sa housse, prêt pour fixer les jolis moments,

demain ... je serai en Lorraine !

Merry Christmas !





mercredi 21 décembre 2011

in love de Paris, amoureuse de New York

il y a des livres dont on tombe amoureux au premier regard... est-ce le titre ? est-ce l'illustration de la couverture ? est-ce le nom de l'auteur ? peut-être bien les trois à la fois comme autant de promesses de petits moments de bonheur quand calé(e) dans un canapé (ou une méridienne !) bien moelleux, en bonne compagnie (ou pas) et une tasse de thé (ou de café), on déguste enfin chaque page.

Paris vs New York... je l'ai aimé au premier regard, je l'ai offert à une amie d'enfance partie vivre à New York, je l'ai offert à un ami amoureux de Paris depuis toujours, je l'ai offert pour fêter une jolie rencontre... je l'offrirai encore car c'est un livre d'amour, un réserve de bon karma, un remède anti-morosité !




toutes les illustrations sont issues du blog de l'auteur, Vahram Muratyan
http://parisvsnyc.blogspot.com/





Vahram Muratyan et Elodie Chaillous ont créé le studio de création graphique Viiiz
http://www.viiiz.fr/
et si vous en avez toujours rêvé alors réalisez votre rêve avec la série "j'ai toujours rêvé d'être un artiste", une collection de livres qui permet à chacun de devenir un graphiste célèbre, même si cela reste sur son canapé, en quelques coups de crayons !




dimanche 18 décembre 2011

addict aux séries non, mais aux english ones, yes !

Jusqu'à il y a peu, les séries n'étaient pas ma tasse de thé, soit elles s'éternisent et me lassent à force d'épisodes ratés, soit elles s'arrêtent sans que je connaisse la fin faute de public (et moi alors ? je suis un public qui va devoir gérer sa frustration).
Il y a quand même des exceptions... je suis fan déclarée à...
Black Adder (la Vipère Noire) de Rowan Atkinson, série qui a sur plusieurs saisons abrité le talent de Hugh Laurie et revisite les faits marquants de l'Angleterre de 1485 à 1917... un chef d'oeuvre d'humour absurde dont je ne me lasse pas.
Absolutely Fabulous, de Jennifer Saunders & Dawn French... déjanté, absurde, drôle, caustique ... un bonbon anglais !
The Tudors... série HBO sur la vie d'Henri VIII incarné par Jonathan Rhys-Meyers... s'il ne m'avait fallu qu'une raison pour trouver cette série addictive, je viens de la nommer !

Ces séries mises à part, je dois confesser beaucoup de picorages, de survolages bref beaucoup de vire-voltages...
mais c'était sans compter la force de séduction britannique qui une fois de plus m'a prise dans ses filets avec Downton Abbey...

L'histoire débute en 1912 avec le naufrage du Titanic qui va bouleverser l'existence paisible de la famille de Robert Crawley dit Lord Grantham et c'est par l'annonce d'un drame - les héritiers mâles de la famille viennent de périr dans le naufrage - que nous sommes invités à pénétrer dans le mode feutré de l'aristocratie anglaise.
les costumes et décors sont somptueux,
la galerie de personnages et la qualité narrative ont été distinguées par de nombreux prix.


certes on pourra reprocher une vision idéalisée et une peinture sociale édulcorée mais ce serait dommage de bouder son plaisir.
je le confesse, la saison 1 est à peine terminée que j'ai déjà hâte de retrouver mes personnages préférés !
le personnage haut en couleur de Lady Violet Crawley, tenu par l'excellentissime Maggie Smith, avec ses répliques d'un humour acerbe 
John Bates, valet de chambre, et Anna, première femme de chambre, dont on attend que l'amour puisse éclore au grand jour


me and Tom Ford Beauty ... sexy dream !

Depuis que le Printemps de la Beauté, boulevard Haussmann à Paris, a repensé complètement son espace, les plus grandes marques de luxe ont trouvé un écrin pour présenter leurs collections.

Icone du luxe et après avoir présidé à  la renaissance de Gucci pendant 14 ans, Tom Ford a rejoint le groupe Estée Lauder en 2004 pour lancer sa propre ligne de produits de beauté en plus de sa propre ligne d'accessoires et de vêtements pour homme.
A l'occasion de l'inauguration du corner de la marque Tom Ford au Printemps de la beauté le 15 décembre dernier, le voile a été levé sur la femme vue par Tom Ford... sexy, glamour, un brin années 70 façon Lauren Hutton.
Vernis, rouge à lèvre, fond de teint, base, poudre, blush, fard à paupières... mais aussi soins pour se faire un teint velouté et "glowy".
Le packaging est très épuré, laqué de brun et rehaussé par des touches d'or.
Côté prix, la gamme est à ranger dans la catégorie grand luxe... mais nous le valons bien !


Ai-je craqué ?
Même si la gamme de maquillage présente des teintes dites "nude" très douces, l'image de la femme Tom Ford est trop sexy pour moi et je me contenterai de la touche Viper (vernis d'un violet profond) sur mes ongles en rêvant qu'un prince bien charmant m'offre la gamme Neroli Portofino qui est un bonheur pour le sens olfactif ... en plus d'être un bonheur pour les yeux !





Tom Ford Beauty est présentée en quasi-exclusivité au Printemps de la beauté,
vous retrouverez également les gammes de parfums, corps & bain en vente en ligne sur le site Sephora.

l'univers de Tom Ford http://www.tomford.com/#/fr


sans surprise, j'ai donc assorti mon bouquet à mes nouveaux ongles et choisi la tulipe "noire" (violet très profond), merci à mon fleuriste adoré Constantina Bianca !

mardi 13 décembre 2011

melody at night ... without you


certains soirs... le blues monte ... 
Keith Jarrett dans les oreilles ... Paris is the city of lights 

dimanche 11 décembre 2011

e viva Espana !

il arrive que l'on se mette des post-its, des rappels, des articles découpés dans son agenda et puis soudain, on réalise qu'il va bientôt être trop tard lorsque l'on voit une affiche dans le métro avec l'inscription "derniers jours"...
parce que la période des fêtes de fin d'année engendre une activité professionnelle quelque peu agitée, il est bon et utile de se trouver des bulles de détente, de bonheur... des petits moments en dehors du temps pour oublier le quotidien et découvrir encore ...

des peintres espagnols, je connais Velasquez, Le Greco, Picasso, Dali , Goya, Miro et Tapies ... autant dire que si je connais ceux parmi les plus connus, ma culture en matière de peinture espagnole est donc réduite comme peau de chagrin.
c'est en voyant l'affiche du Musée de l'Orangerie que j'ai eu envie d'aller plus loin que ces grands noms... en un regard, la "Grenadina' m'a séduite et c'est comme cela que j'ai rencontré la peinture d'Hermen Anglada-Camarasa.
Le parcours de l'exposition est axé sur deux visions d'une Espagne alors traversée par une grave crise.
Une Espagne noire et sombre marquée par des tableaux de Jose Luis Solana et d'Ignacio Zuloaga qui ne sont pas sans me rappeler Emile Friant qui avec ses toiles comme la Toussaint ou la Douleur a marqué de terreur mes visites enfantines au Musée des Beaux Arts de Nancy.
Une Espagne blanche, pleine de lumières, de couleurs et d'espoir avec les toiles lumineuse de Joaquin Sorolla et d'Anglada-Camarasa.

sans surprise, c'est la version blanche qui m'a conquise ... podria caer en amor con Espana ...

La sieste, Corolla (1911)

Retrato de Sonya Klamery, Anglada-Camarasa 1912

Friso Valenciano, Anglada-Camarasa (1905)
l'exposition L'Espagne entre deux siècles, de Zulaoga à Picasso, de 1890 à 1920, se tiendra jusqu'au 9 janvier 2012 au Musée de l'Orangerie au Jardin des Tuileries (Paris 1er)... l'occasion de succomber encore à son architecture et à la sublime mise en valeur des Nymphéas...




si tu ne travailles pas bien à l'école...

J'ai découvert Anna Sam comme beaucoup de français par son blog puis son livre, analyse fine et pleine d'humour caustique sur son emploi d' "hôtesse de caisse".
à la lecture de la réplique désormais célèbre "c'est comme ça, si tu ne travailles pas bien à l'école, tu finiras caissière...", j'ai immédiatement pensé, caissière-téléconseiller, même combat !

si l'adage "il n'y a pas de sot métier" était vrai alors il n'y aurait personne pour faire ce type de remarque aussi stupide qu'odieuse  et je dirai d'autant plus odieuse qu'il est impossible d'y répondre.
je travaille depuis 20 ans en service client et aussi invraisemblable que cela puisse paraître, si  je n'ai pas choisi ce métier, il m'a apporté une carrière et j'ai appris à l'aimer.
pour autant quand j'entends "je suis client et si j'ai envie de gueuler et de vous insulter, j'en ai le droit, vous êtes payée pour ça !" ou "vous allez voir pauvre conne, je suis journaliste et je vais faire un papier sur vous et votre société que vous ne trouverez plus d'emploi" suivi d'une version service client de la réplique sur la caissière "de toute façon pour travailler au téléphone un samedi vous ne devez pas briller par votre intelligence", j'avoue que j'ai envie de hurler.
le problème de départ ? la livraison d'un sapin en retard (10 minutes de retard au premier appel qui sera suivi de 10 autres, espacés chacun de 5 minutes pour bien faire monter la pression), des informations de livraison contradictoires et un chauffeur injoignable.

alors je peux comprendre l'énervement du client qui attend une livraison qui n'arrive pas mais rien à faire, je ne peux pas comprendre ni accepter ce comportement qui consiste à écraser le plus possible son interlocuteur, le saouler d'insultes et le menacer de lui faire perdre son emploi en faisant un courrier à sa hiérarchie et j'en passe.

alors bien sûr il y a des caissières/caissiers, vendeuses/vendeurs, téléconseillères/téléconseiller qui sont désagréables et le fait d'exercer un métier difficile n'est pas en soi une excuse mais à l'inverse, se penche t-on assez sur l'impact que peut avoir jour après jour l'incivilité autant que l'irrespect des clients sur des personnes souvent économiquement vulnérables ? ... baisser les yeux, se taire, encaisser l'insulte, laisser passer l'orage et recommencer... mais au fond, bouillir, enrager et rêver que l'on va gagner au loto pour sortir de tout ça.


Les tribulations d'une caissière se présente comme une comédie romantique sur fond d'analyse sociale et comme la vie de "la France d'en-bas" a ces derniers temps du succès, il est probable que ce film sera un joli succès en salles, ce que je souhaite d'ailleurs sincèrement à Anna Sam et à Pierre Rambaldi.
Cela étant je suis plus que dubitative sur l'impact que cela peut avoir sur le comportement des clients ... il faut vraiment que je change de métier ... je crois que je vais devenir journaliste ;)


http://www.samtribul.com/
les tribulations d'une caissière & Conseils d'ami à la clientèle, Anna Sam
parus chez Stock et depuis en édition poche

Les tribulations d'une caissière, film de Pierre Rambaldi, sortira en salles le 14 décembre

mardi 6 décembre 2011

soyez unique, be Clinique !

après une consultation (diagnostic de peau et maquillage) de star sur le nouveau stand Clinique des Galeries Lafayette, je pouvais donc choisir mes produits préférés dans mon ordonnance beauté et ce soir... magique, ils sont là !

pour ma peau un peu difficile et très fragilisée,
Nathalie, ma conseillère coach en beauté Clinique, m'a aidé à sélectionner 4 soins pour me permettre de retrouver confort et éclat :


  • le démaquillant apaisant anti-rougeurs de la gamme Redness Solutions
  • le savon liquide mild très très doux 
  • et les deux best-sellers : les sérums Even Better et Laser Focus ... deux véritables killers de teint terne et brouillé en plus d'être des exterminateurs de rides !



1ers tests dès ce soir ... j'ai ouvert mon joli paquet à la manière "j'ai 10 ans" ... il est donc logique que je poursuive en me précipitant dans ma salle de bain pour utiliser mes jolis produits tout beaux tout neufs !
1ers retours :
le démaquillant apaisant Redness Solutions ... appliquer par pressions douces façon ventouses comme pour décoller les agressions de la journée puis rinçage avec un coton humide ... je suis conquise, ma peau est débarrassée des impuretés de la journée et du maquillage (même s'il était léger)... pas de tiraillement et je résiste facilement à la tentation de passer un coton avec de l'eau micellaire car au touché, ma peau est souple  et douce.
le vert amande tendre du tube fait un joli duo avec le savon liquide très très doux.

pas de nuit sans sérum, ce soir c'est even better + laser focus, Crèmezilla est en crise.
là encore, application agréable, ma peau boit les deux serums... ne me reste plus qu'à être patiente et me tenir à ma routine matin et soir... rendez-vous dans deux semaines pour un premier bilan "éclat du teint" et "bye bye les rides".

pour ce premier soir à la maison, Clinique est en passe de remplacer avantageusement MrBig... certes les fonctionnalités ne sont pas les mêmes, encore que la présence de MrBig puisse agir sur l'éclat du teint (l'amour, l'amour, l'amour !).
je ne trouve pas de points négatifs à ceci prêt qu'il va me falloir m'habituer à la neutralité de Clinique en matière d'odeur ... pour moi qui choisis bien souvent mes produits autant au touché qu'à l'odorat, cette neutralité m'a laissée un peu perplexe ... de fait je l'avoue pour ce soir à mes deux super sérums, j'ai ajouté une goutte de midnight repair de Kielh's ... celui qui sent merveilleusement la lavande !


Les fleurs sont signées Constantina Bianca
pour retrouver les produits Clinique ...

le désormais incontournable stand des Galeries Lafayette
un site internet http://www.fr.clinique.com/
en plus d'être un site de vente en ligne, www.fr.clinique.com vous propose des vidéos et outils de diagnostics !


comme je reste futile, vous aurez sans doute remarqué que mon bouquet est assorti à ma nouvelle gamme Clinique, être ou ne pas être glam' !

s'il n'y avait qu'un titre pour ce post ? Rouge Rouge, .L'Amour 
http://www.youtube.com/watch?v=luIci5Lr4Ek

dimanche 4 décembre 2011

un dimanche in christmas'mood...

un dimanche de pluie,
un dimanche pour rentrer en douceur dans l'esprit des fêtes ...

une tasse de thé "esprit de noël" de Mariage Frères, chaud et épicé,
les macarons "marron-poire" de Ladurée blottis dans leur écrin "fleurs de noël",
une jolie couronne en bois,
un bouquet de fleurs blanches ...













mes adresses ...
Ladurée, boutique du Printemps Haussmann
Mariage Frères, rue du Bourg Tibourg, Paris
Constantina Bianca, fleuriste, rue de Charonne Paris 11ème

une play-list ?
Stanislas, Top Hat
Diana Krall, Quiet nights


get in christmas'mood...

samedi 3 décembre 2011

SAYLI and keep on smiling avec Clinique !

Clinique et moi c'est une ancienne histoire.
Avec le désormais iconique "Basic 3 temps" j'ai fait mon premier achat de produits de beauté qui ne soit pas issu de conseils d'amies ou calqué sur le vanity maternel et j'ai appris la routine beauté et ses indispensables gestes du matin et du soir ... car oui je fais partie de ces blondes qui un jour (jour qui a pu hélas se répéter) se sont couchées sans se démaquiller (sacrilège) et se sont exposées au soleil sans même une crème de jour (et là c'est le drame).
Et puis nous nous sommes séparés... je suis une blonde volage que les sirènes de la nouveauté ont attirée... sans doute un peu, peut-être même beaucoup mais surtout ma peau ne supportait plus le Basic 3 temps, elle rougissait, "tiraillait", brillait ou affichait une grise mine, se chiffonnait ... bref ma peau n'allait plus bien et j'ai donc quitté Clinique.
De loin en loin, je regardais, j'y revenais à la faveur d'un fond de teint ou d'un sérum quand les signes de ma "mauvaise vie" sont apparus et que je me suis transformée en Crèmezilla mais je restais un peu au loin.
Et puis Teddy de Planète Beauté est arrivé.
Gentleman beautystar, il a organisé avec le staff Clinique une après-midi de rêve pour découvrir le nouveau stand Clinique aux Galeries Lafayette et j'ai eu la chance de faire partie des happy few qui ont été parmi les premières à découvrir le concept SAYLI qui je dois le dire rime à la perfection avec SMILEY.

SAYLI - shop as you like it - est un concept de vente américain fait pour répondre à toutes nos attentes et comportements de consommatrices.
un espace repensé avec une circulation facile, des produits accessibles, des fiches conseils claires et pédagogiques ... et 3 mignons bracelets ...


  • j'ai du temps, j'ai envie de papoter, de me faire chouchouter et conseiller ? je glisse le bracelet vert à mon poignet et c'est parti pour 1h à 1h30 d'échanges avec une conseillère (ou un conseiller !) Clinique 
  • je suis une consommatrice avertie et j'ai envie de faire mon shopping tranquillement, le bracelet rose est fait pour moi ... ce qui ne m'empêche pas de solliciter un conseil si j'en ai envie !
  • je sais ce que je veux (j'ai fait ma liste !) et je suis pressée ? le bracelet blanc à mon poignet je deviens VIP de la caisse express et fini le stress.

ainsi avec SAYLI, chaque cliente retrouve le SMILE et découvre le plaisir de moments dédiés à sa beauté et à son bien-être.
vous est-il déjà arrivé de ne pas oser demander un conseil par peur de vous retrouver dans "l'obligation" d'acheter ? moi je l'ai été et je connais de nombreuses femmes qui n'osent pas faire le pas de consulter les grandes marques de cosmétiques alors que des professionnels formés sont justement là pour les aider non seulement à tirer le meilleur parti de leur capital beauté mais aussi à le développer.
connaître les besoins de sa peau, apprendre les bons gestes et composer sa routine de beauté tranquillement, selon son budget.

il est temps de parler de ce moment unique qu'est le diagnostic beauté !
le nouveau stand fait la part belle à un superbe espace de consultation... épuré et futuriste, cet espace blanc vous accueille pour étudier l'actualité de votre peau et lui apporter un avenir radieux.

questions sur votre routine beauté,
questions sur vos besoins,
questions sur les petits problèmes du quotidien,
questions sur vos attentes,
examen de votre peau avec un miroir ultra-grossissant (aie... c'est un moment un peu difficile mais hautement indispensable) ...
et ce n'est pas un couperet qui tombe mais l'ordonnance qui va rendre à votre peau tout le confort et l'éclat qu'elle mérite.

pour ma part, ayant tiré les leçons du passé, j'ai adopté une routine quasi-militaire que ma peau très fragilisée   a commencé à rejeter.
Crèmezilla va devoir adopter une routine plus douce et soigner son toc du "le coton doit être blanc après démaquillage complet" (hélas je suis victime du syndrome Alain Delon et je parle de moi à la 3ème personne de temps à autre).
ma nouvelle routine va donc intégrer de nouveaux gestes comme celui de placer mes pouces sous le menton pour appliquer en douceur gommage et démaquillant mais aussi de faire un diagnostic de peau régulier pour adapter mes produits aux besoins de la saison mais aussi des changements de vie, je fais fi du glamour... oui, suivant les périodes de la vie et les batailles d'hormones, notre peau peut nous faire de jolies crises de rébellion ... et maudits soient le bouton qui arrive toujours au mauvais moment, les rougeurs qui vous donnent l'allure d'une ado complexée, le teint terne qui vous ajoute 10 ans et j'en passe.

C'est comme cela que j'ai appris que plutôt que quitter sans préavis une marque qui a fait "le job" pendant de longs mois ou de longues années, un bon diagnostic permet d'apprendre ou de re-apprendre les bons gestes et du coup de changer non pas de marque mais simplement de gamme :)



Big up à Teddy qui chaque jour embellit la planète beauté
Big Big up à toute l'équipe Clinique présente sur le stand et en particulier à Nathalie et Caroline,
Special Big up à Laurette qui m'a laissé sa place pour ce moment unique avec Clinique.

Bientôt sur ce blog, les aventures de Crèmezilla dans le monde Clinique !
car faire partie des happy few m'a donné le grand privilège de choisir 5 produits de soin... ce qui a fait ressortir le syndrome Alain Delon car en quittant le stand, maquillée comme une star... je dois le dire je me suis sentie star, j'étais une star :)

So let's go and get the Clinique Smile :)
Prenez le temps vous aussi d'un diagnostic beauté, composez votre routine de soins de beauté and shop as you like it !

le stand Clinique est aux Galeries Lafayette, boulevard Haussmann à Paris
Planète Beauté, le blog incontournable pour toute beautysta qui se respecte, c'est par ici :

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.