dimanche 21 avril 2013

Thank you, my deer {gluten free café}


très souvent, les personnes qui sont intolérantes au gluten font officile de "difficile de service" lors des repas en famille ou entre amis.
je ne vais pas faire un cours magistral sur le sujet, il y a plein d'informations par ici, d'autant que je ne suis pas moi-même intolérante au gluten... mais des amis le sont, et je teste et recherche de nouvelles adresses pour leur faire plaisir quand ils viennent à Paris... parce qu'être intolérant au gluten ne veut pas dire qu'on est ni gourmand ni gourmet.
je vous emmène donc en balade entre République et Oberkampf à la rencontre d'un cerf slovaque qui est tombé amoureux de Paris.

La rencontre avec un cerf slovaque, ça se mérite et avant d'y arriver, il vous faudra remonter l'avenue de la République, emprunter un petit bout de la rue d'Oberkampf, ce qui vous donnera l'occasion de faire une pause devant le M.U.R et vous laisser surprendre par l'artiste du moment :)
cette semaine, c'est PENER, un artiste polonais, qui s'est collé au M.U.R avec ses formes géométriques comme des fragments de soleil.

le printemps est doux et ensoleillé ce week-end,
terrasses et lunettes de soleil sont de la partie,
tout est prétexte à sourire.
 
mais j'ai faim,
et je suis impatiente de rencontrer le cerf slovaque qui m'intrigue depuis que mon cher Coutume Café m'en a parlé.
je hâte le pas dans la rue de St Maur et au 112 de la rue, je suis arrivée à destination !

Thank you, my deer est l'aventure de deux jeunes femmes - oui, le cerf slovaque est en fait Sonia et Jana - tombées amoureuses de Paris, fines cuisinières mais intolérantes au gluten et un concept : partager une cuisine saine, conviviale et sans gluten dans un café-restaurant, une petite cantine-salon de thé...


tout est fait sur place et ça sent délicieusement bon le pain frais pour les sandwichs, le banana bread, les muffins...l'appel à la gourmandise est lancé !
au programme,
salade de quinoa, asperges et feta
sandwich à l'italienne avec tomates séchées, jambon de pays et olives
americano sandwich avec un beurre d'avocat qui je dois le dire m'a bien tentée... mais comme le banana bread me faisait de l'oeil, j'ai choisi la salade fraîche, croquante et justement assaisonnée au citron.
des petits pains aux olives, comté ou tomates séchées et farine de riz.
et côté sucré (mon pêché mignon), banana bread (craquage assuré), muffin 'heaven' selon la recette de la grand-mère de Jana (pomme, cannelle et pépites de chocolat noir) et crumble de pomme.

une carte courte mais délicieuse et qui ne demande qu'à grandir avec ses clients :)
des prix doux pour des parts copieuses, mon déjeuner - salade, banana bread et café latte - m'est revenu à 15€.
le café est estampillé Coutume Café, Jana prend des cours de barista et il ne fait aucun doute qu'elle sera très vite une championne du dessin sur café latte.

2 parts de banana bread et 1 muffin 'heaven' dans le sac (il est impératif de partager ce qui est bon), je peux regagner tranquillement la maison avec la satisfaction du devoir accompli et une nouvelle adresse dans l'escarcelle... 
Thank you, my deer :)
 

 ♡♡  les jolies adresses du jour  ♡♡
Thank you, my deer
112 rue de St Maur
75011 PARIS
du mardi au vendredi de 9h à 19h
samedi et dimanche de 12 à 18h
un numéro de téléphone pour réserver :) 01 71 93 16 24
et la page facebook pour se tenir au courant et soutenir Sonia et Jana (n'oubliez pas de le prononcer 'Yana') dans leur belle aventure
si vous voulez connaître l'origine du nom "thank you, my deer", n'hésitez pas à poser la question à Sonia et Jana, elles auront plaisir à partager avec vous les étapes de leur aventure.

Le Mur Oberkampf
107 rue Oberkampf
75011 PARIS
retrouver ici toutes les saisons et tous les artistes qui ont participé depuis 2007 à la promotion de l'art urbain ou streetart à Paris.

ooups... { grands moments de solitude }

j'ai hésité avant d'en parler...
vraiment...
parce qu'il y a des choses dont on ne parle pas...
non...
ces choses, on les vit, seule (ou seul !) et dans la douleur (d'accord intérieure la douleur mais quand même)...
et on n'en parle pas...
et on a tord.

ceux d'entre vous qui me connaissent 'dans la vraie vie' savent à quel point je peux mériter les surnoms de 'Miss Catastrophe', 'Miss Ooups', 'Miss Pierre Richard'...
je suis abonnée aux grands moments de solitude et il y a peu nous en discutions avec des amies de passage à Paris en passant en revue quelques bests du genre...
  • 1ère rencontre avec Big, qui à l'époque n'était pas Big mais surtout mon nouveau big boss... "mon dieu mais c'est à qui cette voiture de cake ? non mais sérieusement, qui peut acheter une voiture pareille ?" 
  • 1er rendez-vous avec Big (qui était toujours mon big boss mais n'avait pas été arrêté par mon avis sur sa voiture) : pas de jupe coincée dans le collant (j'avais mis des bas, hin hin hin) mais un morceau de papier toilette coincé au bout d'un de mes talons... j'avais mis des talons de 12 pour impressionner... il a été impressionné, c'est sûr...
  • rendez-vous pour un nouveau poste dans les locaux d'un grand cabinet de recrutement qui se trouve au 15ème étage d'une tour de La Défense... je ne suis pas fan de l'ascenseur, mais 15 étages... je prends l'ascenseur... la porte se referme, rien ne se passe, quelques minutes, la lumière faiblit... je panique... je mets bien 5 minutes à appuyer sur le bouton "sos"... je finis par le faire et entends cette réponse à mon sos désespéré "Mademoiselle, il faudrait appuyer sur le bouton de l'étage..."
  • nouvel emploi, nouveau téléphone... je vois s'afficher un numéro de téléphone dont je connais bien les premiers chiffres et je réponds "oui moi aussi j'ai envie de te "ttuuuut" "... ce n'est pas Big mais mon nouvel employeur...
    à noter... pas échaudée par ce #momentsooups, j'ai réitéré en voulant envoyer un message... avec image intégrée...cette fois à tout mon carnet d'adresses et fermer le portable n'arrête pas l'envoi, j'ai testé pour vous
  • je cherche mes clés... j'ai un grand sac toujours plein de choses utiles et indispensables... je ne trouve pas les clés, je suis pressée de rentrer chez moi... je retourne le sac par terre tout en disant bonsoir au séduisant voisin du 3ème qui me regarde bizarrement... mon sac vient de vomir une dizaine de préservatifs publicitaires (merci Durex de faire des distributions à la sortie du métro, oui merci).
le Mojito du Mama Shelter aidant, les souvenirs affluent et chacune y va de son #momentsooups jusqu'à ce qu'on décide d'élire le pire de tous quand l'une de nous - celle que nous surnommons Miss Perfection (mariage parfait, enfants parfaits, maison parfaite...) - nous lance "pas la peine de jouer les filles, c'est moi qui remporte la palme avec mes fuites"...
les verres se posent,
moment de silence suivi de... "tes fuites ????? mais de quoi ???"
"mes fuites urinaires"
re-moment de silence... si toutefois nous avions été saoules avec un mojito, nous ne l'étions plus et nous hésitons entre fou rire gloussement et perpléxité.
nous choisissons le rire... parce que rien ne résiste à ça et que si on a pu évoquer les problèmes d'éjaculation précoce d'un ex et les hémorroïdes de l'une pendant sa grossesse, nous n'allons pas nous arrêter à une petite fuite...quand bien même cela reste tabou mais vraiment si un moment pareil m'arrive... je veux juste mourir... oui je sais, je n'ai aucun sens des proportions...

alors quand Fifi m'a proposé de la rejoindre avec Sandrine et Fanny à une soirée de présentation de la nouvelle gamme Tena Lights, j'ai dit OK... les #momentsooups ça me connait.
cela dit, et même avec l'exemple de l'une de mes plus anciennes amies, j'étais loin d'imaginer que ce problème de fuite pouvait toucher 3 femmes sur 4 (ça calme) et pas forcément les plus vieilles (panique... toujours mon problème de sens des proportions).
Tena Lights a donc choisi de communiquer sur un mode humoristique mais sans détours sur ces moments délicats et qui peuvent s'avérer réellement handicapants.
Pari réussi, avec la campagne #momentsooups, Tena Lights apporte des solutions pour que les fuites intempestives n'isolent plus celles qui en sont victimes et pour cette soirée a ajouté une touche glamour autant que fraîche avec la participation d'Anne-Sophie Girard dont les #momentsooups n'ont rien à envier aux miens.

Clap de fin sur la soirée,
une maxime "prendre la vie avec légèreté",
et pour cela partager encore et toujours ses #momentsooups ;)

dimanche 14 avril 2013

un dimanche au soleil avec Helmut et quelques oiseaux...

Cela devait être un week-end studieux, du travail pour essayer de réparer une semaine difficile et limiter la casse sur une nouvelle semaine qui s'annonce tout aussi difficile...
et samedi, c'était bien parti... pluie et temps gris au programme, j'ai pris le chemin du service client.
mais ce dimanche matin, cela sentait tellement bon le soleil que j'ai laissé tombé mes bonnes résolutions et après avoir constaté que travailler m'avait fait oublier de passer par le remplissage du réfrigérateur, je me suis mise en quête d'une balade et d'un brunch.

Lunettes de soleil sur le nez,
un air funky dans les oreilles, 
baskets aux pieds,
rallier Charonne à République par le boulevard Voltaire et paresser au soleil...

 
le nez en l'air mais le regard autant que les papilles aux aguets d'une pause déjeuner,
c'est le chant de quelques oiseaux qui me font tourner dans la rue Bichat pour une première pause à la Chambre des Oiseaux...
Terrasse et tablées sont toutes occupées,
mais heureusement, le New Heaven club (le must à ne pas rater) et un jus de fruit frais peuvent s'emporter et se déguster tranquillement au bord de l'eau.
un petit tour...
quelques photos...
profiter encore du soleil et de la douceur...

avoir envie d'un café latte ou d'un thé et peut-être même bien d'un dessert...
et croiser la route d'Helmut et ses delicious cakes.

au coeur de la rue Bichat, pas loin d'un petit marché et dans un ancien loft, Marie et François Tagliaferro ont mis leurs talents en commun pour créer de la haute pâtisserie sans gluten.
lait de soja maison, thés Clippers, jolies tasses et gourmandise sont au rendez-vous dans un espace clair et chaleureux...
et je n'ai pas résisté à l'appel de la tarte au citron.
voilà comment ma gourmandise m'ayant une fois de plus perdue, 
j'ai dû reprendre le chemin de retour à pieds...
l'occasion de sourire aux jeux des petits bateaux sur le canal St Martin...
et de flâner au vide-grenier annuel qui rejoint la place Léon Blum, 
toujours à l'affût de tasses à thé aussi dépareillées qu'improbables et les yeux irrémédiablement attirés par les "kitscheries" en tous genres.

et puis enfin rentrer à la maison,
mettre dans l'eau les pivoines achetées en chemin et sélectionner dans la pile le polar qui va occuper la fin d'après-midi.

 ♡♡  les jolies adresses du jour  ♡♡
Helmut Newcake
36 rue Bichat
75010 PARIS
M° République ou Goncourt
keep in touch avec la page Facebook

La Chambre aux Oiseaux
48 rue Bichat
75010 PARIS
M° République ou Goncourt
keep in touch avec la page Facebook

Sésame 
51 quai de Valmy
75010 PARIS
M° République


lundi 1 avril 2013

en virée avec Chagall { concours Urban Pulse }

Lorsque l'on est enfant, il est facile de croire au merveilleux, on se laisse emmener par les contes et autres histoires de petite souris et de fée, de chat qui parle et de lapin qui pond des oeufs dans le jardin...
Car oui, dans l'Est, le lapin fait la fête aux cloches et distribue généreusement des oeufs en chocolat et autres petits cadeaux...
Autant vous dire que mes parents déployaient des trésors d'ingéniosité et d'imagination pour associer les traditions et c'est ainsi qu'à la veille de Pâques, je rêvais d'un lapin qui revenait de Rome dans un carrosse tiré par des cloches, lequel carrosse était plein de chocolats, friandises et autres merveilles que le lapin ramassait tout au long de son périple de Rome aux terres lorraines...
Une fois adulte, on croque sans remords le lapin, la poule et leurs oeufs en chocolat et on a un peu perdu de vue le merveilleux...
...jusqu'au moment où on croise la route d'un maître du merveilleux, d'un rêveur qui s'exprime dans une explosion de couleurs, d'un passeur d'histoires, d'un amoureux du monde...

mon cirque se joue dans le ciel, il se joue dans les nuages parmi les chaises, il se joue dans la fenêtre où se reflète la lumière...
Marc Chagall.

Ce week-end, alors que je rêvassais sur les expositions en cours à Paris, un lapin est revenu pour me souffler à l'oreille que je pourrais peut-être rencontrer l'esprit de Chagall à l'exposition qui lui est consacrée au Musée du Luxembourg...

mais comme c'est un lapin un peu facétieux, sociable et très malin,
il m'a aussi soufflé que l'esprit de Chagall est plus fort lorsqu'on part en virée, lorsqu'on voyage de toile en toile avec des passionnés et des esprits curieux...
il m'a donné la solution... une virée Urban Pulse !

crédit Urban Pulse
ce qui nous attend en partant en virée avec Urban Pulse :
  • un accès privilégié à l'exposition exceptionnelle consacrée à Chagall, "Chagall, entre guerre et paix" au Musée du Luxembourg, avec audioguide
  • l'occasion de partager nos impressions avec un groupe de 15 personnes tous passionnés et curieux... tout au long de la visite mais aussi...
  • lors d'un dîner italien au Del Papa Buci... un restaurant qui offre toute la chaleur de l'Italie au coeur de St Germain des Prés.
allora...qual e il mio Coniglio di Pasqua non e magia ?

mon généreux lapin de Pâques, c'est Urban Pulse qui m'offre la possibilité d'inviter l'une/l'un d'entre vous à cette dixième virée.
que faut-il faire ?
simplement...

  • être disponible le vendredi 12 avril prochain pour être à 18h30 au Musée du Luxembourg
  • donner le nom de la première oeuvre de Chagall présente dans ce billet... un indice, il ne s'agit pas de l'enlèvement d'Europe par le Lapin de Pâques...
le concours est lancé jusqu'au dimanche 7 avril, tirage au sort à 22h !
vous avez très envie de participer à cette virée et je vous comprends, alors n'hésitez pas à multiplier vos chances de gagner une invitation à cette soirée exceptionnelle en :
  • complétant le formulaire sur le blog Urban Pulse en cliquant ici  
  • en téléchargeant l'application Urban Pulse sur votre iPhone par ou votre smartphone androïd par ici... parce que chocolat sur le lapin, Urban Pulse - application indispensable pour se retrouver entre amis et pour ne rien manquer des sorties, bons plans, réseaux de transport et itinéraires... dans sa ville - est gratuite :)

je ne vous quitte pas sans une dernière oeuvre - une de mes préférées... guess why... - et quelques liens à garder bien au chaud et à utiliser sans modération !


Urban Pulse
l'application qui monte qui monte qui monte et se retrouve maintenant à Strasbourg, à Lyon et très bientôt à Bordeaux, Marseille, Nice, Toulouse, Lille...
sur twitter @UrbanPulse_fr et @UrbanPulseParis
sur facebook avec Urban Pulse Paris et Urban Pulse France
et un blog à suivre par là 
iPhone et Androïd pour pulser aux vibrations de sa ville et profiter de chaque instant !

Musée du Luxembourg 
19 rue de Vaugirard
75006 PARIS
M° St Sulpice ou Mabillon
un musée exceptionnel par son histoire, 1er musée ouvert au public en 1750, et par ses expositions qui font de lui la référence en matière d'art contemporain.

à très vite pour un voyage au coeur des rêves et des voyages de Chagall avec Urban Pulse.
edit : 
ma petite Marine de nièce adorée a tiré au sort le commentaire n°6, soit Miss Fifi les bons tuyaux pour partir en virée :) 
merci à toutes pour vos messages et à très vite !

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.