samedi 21 juin 2014

Smörgås, il est tout frais et joli mon Suédois { mes adresses parisiennes }

parfois, on reçoit des signaux assez forts indiquant qu'il faut s'arrêter, faire une pause et prendre soin de soi pour mieux repartir.
ces dernières semaines, les signaux ne sont plus forts mais très insistants et cette fois je les ai écoutés et me suis mise en mode "off" pour mieux me balader le nez en l'air, les yeux le plus ouverts possible sur les jolis moments que l'on peut passer à Paris.
c'est comme cela que ce vendredi, mes pas m'ont porté à nouveau dans la rue du Château d'eau, toute proche de la place de la République et à 10 minutes de la gare de l'Est, pour faire une pause au Café Smörgås.
du bois blond, des couleurs pastels, un décor épuré mais accueillant, des mets appétissants...  
le bruit de la ville s'éloigne, 
je suis au bon endroit pour un déjeuner très tardif.
le choix de tartines et de salades est court (il est un peu plus de 14h30) mais les ingrédients sont frais et bio.
le mélange de saveurs est délicat.
un jus de pamplemousse fraîchement pressé accompagne à merveille une tartine végétarienne et une salade de fenouil à l'orange et aux algues.
pour terminer avec une note sucrée, le café filtre, léger et doux, de la brûlerie de Belleville se marie à un cookie chocolat-canneberge dont la pâte un peu sablée fond dans la bouche (j'avoue j'ai longtemps hésité avec le cookie aux noix avec lequel j'ai bien failli repartir...).

en bref, le Café Smörgås a tous les ingrédients qui en font l'adresse à garder au chaud et à partager.

 

toutes les informations pratiques pour passer au Café Smörgås, c'est juste en dessous !

l'accueil est délicat et attentionné pour faire d'une pause déjeuner rapide un vrai moment de détente, un peu comme un moment que l'on passerait chez des amis.
4 formules déjeuner à prix doux entre 10 et 13€ pour un repas complet avec une boisson chaude ou froide
j'ai hâte de tester les formules petit déjeuner !
un vrai coup de coeur. 

ps : si la décoration vous plaît, vous pouvez la retrouver à La Trésorerie dont le Café Smörgås est l'hôte ;)

le Café Smörgås a aussi une page facebook par  
et vous le retrouvez sur le site internet de la Trésorerie par ici

en bonus, la salade fenouil à l'orange du Café Smörgås
2 bulbes de fenouil
2 oranges
1 petit oignon rouge ou mieux, si vous le pouvez et si vous aimez, des algues fraiches
une vinaigrette : huile, vinaigre de cidre et moutarde ancienne ou savora 
quelques feuilles d'aneth ou de menthe

pelez une orange à vif et pressez la 2ème pour en garder le jus
coupez les bulbes de fenouil (sans leur partie verte) en très fine tranche 
coupez l'oignon rouge finement / passez les algues fraiches à l'eau claire
mêlez les ingrédients dans un saladier 
ajoutez la vinaigrette à laquelle vous aurez ajouté le jus d'oranger 
et gardez au frais avant dégustation

un délice en accompagnement d'une grillade de viande ou de poisson (je crois que cela irait à la perfection avec les sardines très grillées de mon papa cet été à la maison !) 

demain on se balade ou on parle de La Trésorerie ou alors on ne fait rien... :)
 

vendredi 20 juin 2014

Ground Control { place to be in Paris }


il n'est pas si facile de me faire sortir de mon est parisien tant aimé et je ne remerciera jamais assez la belle et super Fifi de m'avoir convaincue de quitter pour un soir le canal St Martin.
je vous propose de partir dans le 13ème, sur les quais de Seine, pour découvrir la terrasse, le bar, le club, la galerie d'art, la brocante (oui le mobilier vintage est à vendre), le bistrot... bref le nouveau concept de street food de Julien Fouin et Ludovic Dardenay qui va changer l'été à Paris : GROUND CONTROL
parce que son nom m'a fait immédiatement penser "to Major Tom", je vous propose de lancer en un clic ici la bande son du post pour longer les quais de Seine en compagnie de David Bowie et Kirsten Wiig.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

GROUND CONTROL 
34 quai d'Austerlitz
75013 PARIS 
M° quai de la gare ou gare d'Austerlitz
accès par l'escalier principal sous la Cité de la Mode
ouvert 7/7 jours de 11h à 2h :) mais attention jusqu'au 12 octobre seulement
entrée gratuite
consommation à partir de 3€ pour une bière et 5€ pour un soft
petite mais sympathique restauration avec un choix de brochettes chaudes ou froides, pour carnivore et pour végétarien
plus d'info sur la page facebook par et un compte instagram à suivre @groundcontrolparis

les quais, une bonne compagnie, la musique... regarder le soleil tomber dans la Seine... la douce vie parisienne :)

mercredi 18 juin 2014

Jamini, voyage au pays des lotus d'eau { jolie adresse }

il y a des marques dont on attend la rencontre un moment.
on les croise au détour d'un magazine ou d'un post,
on les reconnait au vol d'une écharpe légère et colorée,
on en note le nom dans un carnet...
le temps file et puis un jour, la rencontre se fait et elle est tellement jolie qu'on a envie de la partager.

c'est ce qui s'est passé avec Jamini.
créée en 2009 par Usha Bora, Jamini, en rappel à la couleur rouge des lotus d'eau de la province de l'Assam au nord-est de l'Inde dont la créatrice est originaire, propose une gamme d'articles pour la maison et pour l'habillement en coton, laine et soie.
bien sûr cela pourrait être une marque "lifestyle" comme tant d'autres mais Jamini a ce petit plus, ce truc indéfinissable, qui vous fait vous sentir bien juste au regard des tissus, quelque chose de léger et de doux qui donne le sourire.

pour vous balader dans les rayons et étoffes de Jamini, je vous propose de caler vos oreilles sur Passenger...
quelque chose de doux pour accompagner la main qui caresse un coussin, sentir le souffle léger d'une écharpe, passer une tunique fraîche pour aller profiter du soleil aux abords du canal St Martin...
et puis le soir venu, retrouver son sweet home et s'abandonner au creux d'un plaid.
c'est parti ?

 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
Jamini
10 rue du Chateau d'eau 
75010 PARIS 
M° République ou Bon Sergent 
du lundi au samedi 
toutes les infos sur la page facebook et bien sûr le site Jamini 

l'accueil en boutique est adorable et nul doute que l'équipe saura vous proposer l'article qui fera un cadeau idéal pour votre maison, pour vous, pour une personne chère.
et parce qu'il n'y a pas que Paris... Jamini a une e-shop 
et un réseau de points de vente partout dans le monde :)

last but not least, jusqu'au 20 juin, Marie-Claire Maison via sa page facebook propose un concours 
pour gagner le coussin Jamini de votre choix, un conseil, tentez votre chance !

mardi 17 juin 2014

Soja chez moi, et chez vous ?

la première fois que le soja est entré dans ma vie, c'est parce que j'avais voulu innover en cuisinant de la "tofu dinde"...regard consterné de mes invités à qui la "tofu dinde" ne faisait pas pousser les dents et qui, passée entre mes mains pas très habiles, s'est avérée très fade.
je ne me suis pas laissée abattre, le soja, je l'aime en boisson, en dessert, en préparation culinaire (pour remplacer le lait ou la crème pour faire un quiche par exemple) mais il est vrai que je l'ai aimé toute seule très longtemps faute de savoir le cuisiner correctement pour en vanter les bienfaits preuve à l'appui par un plat savoureux.
il me fallait un coup de pouce et c'est la rencontre de Sojaxa sous la houlette de la bonne fée Gamon Girls qui me l'a donné.
habituée aux plats cuisinés tout faits (steack de soja toutes saveurs, paella végétarienne, cannelloni...), j'ai profité d'un atelier de cuisine pour faire plus ample connaissance avec le soja et le cuisiner.

quelques rappels utiles avant de passer en cuisine...
  • ne pas confondre haricot mungo et graines de soja... le haricot mungo, on en mange les jeunes pousses en salade ou au wok, la graine de soja, on en extrait les graines pour faire de l'huile, de la farine, du tonyu ou "lait" de soja.
  • en version "légume", vous retrouverez le soja dans l'appellation "edamame", notamment dans la cuisine japonaise (avec une cuisson vapeur c'est un délice)
  • le soja contient dans l'ordre : protéines (36% quand même !), glucides, lipides, vitamines A et B, phosphore, potassium, calcium, zinc et fer... peu d'acides gras saturés et 0 cholestérol...avec ça si on ne voit pas ma tofu dinde autrement...
une fois calés ces quelques principes que je vous invite à retrouver sur le site de la Sojaxa, association de producteurs et distributeurs pour la promotion du soja, nous sommes donc passées en cuisine avec au programme :
tartare de tofu aux herbes et légumes croquants
millefeuille de tofu - saumon et légumes du soleil 
panna cotta 
oui... nous sommes loin de ma tofu dinde ratée ;)

comme l'été est arrivé (enfin!) et que les températures ont pris des couleurs agréables, je vous livre la recette du tartare de tofu aux herbes et légumes croquants.
les ingrédients pour le tartare :
un pavé de tofu aux herbes (chez Naturalia par exemple)
un concombre
3/4 tomates bien fermes
de la coriandre (mais on peut remplacer par du basilic)
des cranberries séchées (si vous n'aimez pas avoir une touche sucrée dans un plat salé, on peut remplacer par des olives noires ou des piccolines)
les ingrédients pour la sauce :
une petite barquette de tofu soyeux et un pot de dessert de soja nature (la texture est proche du formage blanc)
de la sauce soja (je la préfère sucrée) 
un jus de citron 
une cuillère à café de moutarde ancienne et une de miel
sel, poivre
et ensuite ?
ensuite, on coupe en petits dés (proche de la julienne) les ingrédients pour le tartare et on les mélange à la sauce avant de réserver au frais.

et ça donne quoi ?
ça donne une recette fraîche et savoureuse, idéale pour l'été et que l'on peut faire varier en fonction des envies comme avec une version mangue-crevette-ciboule, courgette-poivron-tomate...
cette vision ne vous fait-elle pas un peu pousser les dents et voir le tofu autrement ? 


merci à
l'Atelier des Gourmets 
154 rue de Charenton
75012 PARIS
patience et bons conseils pour notre rendez-vous culinaire

Sojaxa
j'étais déjà convaincue des bienfaits du soja mais désormais j'ai les clés pour le faire aimer :)
et un petit guide de recettes par ici 

Gamon Girls
un blog pour les femmes curieuses mais pas que ;)

dimanche 15 juin 2014

New York, Tamil Nadu, Charonne pas trop express { mes balades dans Paris }

après un déjeuner chez Bob's Bake Shop, on s'est quitté dans les jardins de la Halle Pajol et de la bibliothèque Vaclav Havel dans le 18ème... et j'habite dans le 11ème.
et c'est dans le 11ème que se trouve  la recette du cheesecake de Marc Grossman...il va donc vous falloir me suivre à pieds du 18ème au 11ème pour la récupérer.

c'est parti !
reprenons la rue Riquet pour retrouver le point de départ, la station Marx Dormoy, bifurquons à gauche pour descendre la rue Marx Dormoy jusqu'à retrouver la rue du faubourg St Denis et laissons nos pas nous porter...
trouver que le soleil donne des allures de dolce vita à Paris
chercher un sourire et trouver Mr Chat 
au détour d'une porte cochère, respirer le calme d'une petite cour
passer le tumulte de la station de métro La Chapelle et sari jaune soleil au vent, se prendre pour une princesse indienne (ça marche aussi en version dhoti pour les hommes)
goûter un mangoustan et en garder la saveur à la fois acide et sucrée en bouche jusqu'à passer la rue des deux gares (clin d'oeil à ma soeur et à mon beau-frère)
faire une halte pour un divin latte glacé 
garder le nez en l'air pour capter les surprises du street art parisien
retrouver les parisiens en terrasse et quitte à faire le tour du monde, faire un détour pour se poser quelques instants dans la douceur de vivre danoise
et puis enfin...
sweet home :)

 
 
 
 
 
 
et nous voilà de retour dans mon sweet home et si vous m'avez suivie jusque là, cela mérite que je vous copie ci-dessous la recette du merveilleux cheesecake de Marc Grossman.
cette recette est issue d'Un goûter à New York paru aux éditions Marabout dans la collection Les petits plats (bien que véritable quiche en cuisine, ce livre m'a réconciliée avec la pâtisserie, mon four et mon robot).
Un goûter à New York est un concentré de bonheur pour les papilles mais aussi pour les yeux car les illustrations de Jane Teasdale sont aussi jolies que les recettes présentées.

le cheesecake de Marc Grossman en version 12 parts
pour Marc, le secret est dans la maîtrise du four et de la cuisson...
l'idéal est de commencer à maîtriser la cuisson d'un petit cheesecake - aarrgh guetter le moment où la crème de fromage est cuite mais juste encore un peu tremblotante... - mais bon je vous livre la recette.

pour la croûte 
180g de biscuits à thé émiettés
90g de beurre fondu
20g de sucre en poudre

pour la crème de fromage
540g de fromage nature à tartiner de type Philadelphia
160g de sucre en poudre
1/2 de cuillère à café de sel
40g de farine (T65 ou T55)
le jus et le zeste d'un citron
36cl de crème fraiche
5 oeufs moyens + 1 jaune
1/2 cuillère à café d'extrait de vanille

commençons par la croûte en mettant le four en mode chaleur tournante à préchauffer à 175°
mélanger les biscuits, le beurre fondu et le sucre puis en tapisser un moule rond de 22cm (si le fond est amovible c'est mieux) préalablement beurré.
bien tasser et enfourner pour 15mn.
au signal, sortir le moule du four et augmenter sa température à 225°

et poursuivons avec la crème de fromage...
dans un grand bol, mélanger et dans l'ordre de la liste (et pas de tricherie, on ne plaisante pas avec la recette de cheesecake de Marc Grossman, on la suit à la lettre OK ?) tous les ingrédients cités en les fouettant (ça va nous faire les muscles des bras) jusqu'à obtenir une crème lisse et homogène.
verser le mélange sur la croûte.

le challenge de la cuisson peut commencer !
enfourner votre cheesecake pour 10 minutes à 225°,
au bout de 10 minutes et sans ouvrir la porte du four (oui il faut résister même si l'odeur qui se répand dans la cuisine fait pousser les dents), baisser le thermostat à 120° et laisser la cuisson se poursuivre 1h15 (le cheesecake de Marc Grossman c'est l'école de la patience mais le résultat en vaut la peine).
au signal, sortir votre cheesecake du four... le bon signe : au centre, la crème de fromage doit rester légèrement tremblotante.
laisser refroidir (non on ne mange pas le cheesecake à la sortie du four...oui ça sent terriblement bon et oui les dents piaffent mais il faut résister) puis réserver au réfrigérateur pour 4h au moins (donc vous l'aurez compris, on ne décide pas de faire un cheesecake à 14h pour le goûter).

si comme moi, vous êtes victime d'une malédiction culinaire et que vous êtes à Paris, je tiens à préciser qu'au Bob's Bake Shop, vous pouvez commander votre cheesecake pour 6 à 12 personnes...
je vous rappelle l'adresse ?
Bob's Bake Shop 
12 esplanade Nathalie Sarraute
75018 PARIS

parce que ce sont des jolies rencontres et des personnes de grand talent, je vous rappelle aussi les adresses de :
NORDKRAFT
concept store éphémère au 58 rue du vert bois dans le 3ème
ne tardez car Camilla fermera la porte du concept store le 21 juin et la rencontrer c'est rencontrer un concentré de bonheur et d'énergie.
et son site internet www.nordkraft.com

BLACKBURN COFFEE
52 rue du faubourg St Marin dans le 10ème
pour l'été, Sofiane a concocté une recette de latte glacé qui fait espérer que l'été soit très chaud pour en profiter le plus possible ;)

j'espère que vous balader avec moi du 18ème au 11ème vous aura plu,
et si vous testez la recette du cheesecake, ayez pitié de moi et dites moi que vous l'avez raté ;)

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.