lundi 25 août 2014

Haroué ou le château du temps qui passe { ma Lorraine }

Je ne me cache pas d'être une fille de l'est, une lorraine, mais pour autant que mon coeur se gonfle de fierté et d'amour à la seule évocation de la place Stanislas, je crois bien n'avoir jamais consacré un billet à ma région natale.
Peut-être parce qu'il est parfois plus difficile de parler d'une région que l'on a quittée et qu'on ne retrouve que trop rarement.
Peut-être par peur de décevoir ceux qui la connaissent et qui l'aiment autant que moi.
Et puis cet été...
une sortie en famille,
un retour au Château d'Haroué, à peine à quelques kilomètres de la maison de mes parents,
mon Château de princesse lorsque j'étais petite fille,
un Château où la Belle des lieux ne dort pas mais au fil des années garde vivante la mémoire de ses ancêtres,
un Château où les heures s'égrènent doucement.

Bien sûr je devrais raconter des histoires et anecdoctes pour vous donner envie de réserver un billet de tgv pour Nancy et un week-end de balade avec Haroué au programme mais je n'ai pas de talent de conteuse et je reste sur l'idée d'une balade à la campagne...
une balade où vous auriez 8 ans à nouveau et vous rêveriez princesse ou chevalier,
une balade où l'on croise des cygnes qui glissent sur l'eau des douves avant de rejoindre en quelques coups d'ailes les eaux plus claires et poissonneuses du Mâdon qui coule en contre-bas du château,
une balade dont le temps est le thème en comptant les 365 fenêtres, 52 cheminées, 12 tours et tourelles et les 4 ponts du château,
une balade sous le signe de la douceur de vivre.




le Château d'Haroué a été érigé entre 1720 et 1732 par l'architecte Germain Boffrand pour la famille de Beauvon-Craon, laquelle habite toujours Haroué.

place du Château
54740 HAROUE
pour préparer une visite, le Château dispose d'un site internet :)
hors la visite du château et de ses jardins, la princesse Minnie de Beauvon-Craon organise régulièrement des manifestations pour mettre en valeur intérieurs comme jardins : concerts, expositions, opéras en plein air..

si l'envie vous prend de venir dans ma Lorraine, je vous recommande la maison d'hôtes d'Isabelle Young, 
la magnifique Villa1901

j'espère que vous n'aurez pas été déçu de ne pas avoir plus d'histoire 
et que mes photos vous donneront envie d'en savoir plus et de venir :)

dimanche 24 août 2014

L'escapade sans retour de Sophie Parent { ma pile de livres }

Il arrive régulièrement que j'achète mes livres 'au feeling'... l'illustration de la première de couverture ou le résumé de la quatrième ou juste le titre...
C'est un peu ce qui s'est passé avec L'escapade sans retour de Sophie Parent de Mylène Gilbert-Dumas, je n'avais pas besoin de livre supplémentaire dans ma pile déjà bien lourde pour les vacances, pourtant, le titre m'a interpellée.
Sorti en 2011, peu après le désormais culte Mange, Prie, Aime, ce roman qui ne manque pas de fantaisie et même d'un peu de loufoque, se base sur les mêmes ressorts : une crise, un éloignement / un choix, un recommencement pour le mieux car comme l'héroine de Mange, Prie, Aime, si Sophie Parent va traverser une belle crise et de grosses galères, son aventure se termine bien.

Maintenant que j'ai dit que cela terminait bien (ce qui se comprend très vite à la lecture), qu'est-ce qui pourrait vous donner envie de lire cette incroyable mais salutaire escapade ?

la 4ème de couverture ?
"Incroyable direz-vous, et pourtant c'était vrai : tout avait commencé à cause d'une haie ! Celle des voisins pour être précis. Belle et dense en apparence, Sophie avait remarqué que derrière le rideau de verdure se trouvaient des branches sèches. A l'image de la vacuité de sa vie, si somptueuse en surface.
Jusqu'à ce jour, le seul geste de rébellion de Sophie avait été de s'acheter une veste en jean. Eh bien, voilà, aujourd'hui Sophie Parent va tout plaquer, tout !"

le profil de l'héroine ?
jeune quarantenaire, Sophie Parent est institutrice, a deux filles adolescentes qu'elle adore, un "presque" mari, une mère aussi acariâtre qu'envahissante, un frère un brin irresponsable, une belle-famille qui est une "belle"-famille...
Sophie Parent fait tout pour avoir la vie parfaite d'une famille parfaite et y met toute son énergie quitte à s'oublier.

une maxime ?
"Prenons un instant pour prendre conscience qu'il n'y a que trois façons de modifier la trajectoire de notre vie pour le meilleur ou pour le pire : la crise, la chance et le choix."

un avis ?
Bien que je ne sois pourtant pas très bonne cliente pour ce genre de "feel good book", et ce même si j'ai déjà beaucoup aimé L'homme qui voulait être heureux (Laurent Gounelle) ou Mange, Prie, Aime (Elizabeth Gilbert), j'ai dévoré ce livre et les rocambelesques aventures de Sophie Parent partie à la recherche d'elle-même depuis le Quebec en passant par le Mexique et le Texas.
Le point de départ me parle : une existence qui tourne en rond, l'impression d'étouffer sans savoir quelle voie prendre ou comment s'en sortir, l'incapacité à prendre une décision forte, la peur de l'inconnu...
La suite de l'aventure me parle moins car je reste toujours perplexe face au récit du héros qui plaque famille, boulot et relative sécurité pour le néant d'une aventure dont l'issue est incertaine.
Avoir confiance en son destin, telle est la clé...mais moi je persiste à vouloir avoir la serrure et la porte à ouvrir sur une nouvelle vie avant de me lancer ;)
De fait, le personnage de Sophie est attachant et la lecture de ses aventures (et mésaventures) permet de finir le livre le sourire aux lèvres et la méchante envie de tout plaquer à son tour ;)

Pourtant, je reste trop peu confiante dans ma capacité à rebondir pour tenter l'aventure... et vais donc me contenter de lire encore et encore des "feel good books" en attendant le déclic ;)


L'escapade sans retour de Sophie Parent de Mylène Gilbert-Dumas
éditions Pocket, prix moyen de 7,50€
Mylène Gilbert-Dumas est une auteure dynamique et engagée dont vous pouvez suivre l'actualité via sa page facebook ici

mardi 5 août 2014

qu'est-ce que tu fais pendant les vacances ? { mon sac et mes lectures }

le truc quand je pars en vacances est que je peux passer des heures, voir des jours, à réfléchir à ce que je vais emmener...
petits cadeaux pour ma famille (surtout pour mes neveux),
vêtements et chaussures pour toutes occasions (y compris celles auxquelles je ne m'attends pas...et là vous comprenez mieux comment mon neurone peut tourner à vide),
livres et magazines...
et au final, mis à part les petits cadeaux, j'emporte toujours trop de choses et pire il me manque toujours quelque chose...
ce matin, en partant pour une journée un peu chargée, mon neurone s'est mis à tourner et finalement je l'ai perdu sur un tour de manège,
cette année, les vacances seront sous le signe de la coolitude :)


en un cliché, ce qui va peser le plus lourd dans mon sac (non je n'ai pas de tablette ou de liseuse, je suis vintage comme fille et j'ai besoin du papier) : les livres de l'été.

bien que La faiseuse d'anges soit dans ma pile de livres depuis un moment, j'ai résisté et me suis gardé le dernier opus des aventures d'Erica Falck et de son mari le séduisant Patrick pour les vacances.
ce n'est pas que l'envie m'ait manqué car j'attends chaque publication de Camilla Läckberg avec impatience, mais cette série de livres policiers, c'est aussi un lien avec ma maman et ma soeur car les livres passent de main en main.

je reste dans le polar féminin avec Vice & Vertu de Suzanne Rindell qui va me ramener aux années folles puisque c'est en 1924 que commence l'intrigue.
l'autre point qui m'a fait sélectionné ce livre est qu'il se situe à New York.
pour le reste, la 4ème de couverture est pour le moins énigmatique et je ne sais à quoi m'attendre... et ça me plait.

Dragon bleu, tigre blanc de Qiu Xialong
encore un policier...
mais le policier en version Qiu Xialong, c'est plus qu'un policier, c'est la découverte de la Chine moderne depuis la révolution culturelle : une économie flamboyante où règne la corruption, un pays où les traditions sont tenaces, une censure toujours très présente et puis les descriptions culinaires...
pour ce 9ème opus, le héros de Qiu Xialong, l'inspecteur Chen est plus que jamais en danger et va devoir redoubler de ressources pour venir à bout d'une enquête qui n'est pas sans rappeler l'affaire de Xo Bilai, prince rouge destitué il y a peu et condamné à la prison à vie.

on arrête là pour les polars,
et on passe sans honte aucune à une littérature dite de "poulette", ce qui me va très bien, même quand je ne suis pas en vacances.
dans cette catégorie, j'ai retenu :
Central Park de Guillaume Musso... là aussi c'est une histoire entre les filles de la famille puisque lui aussi va passer entre toutes les mains ;) Central Park, c'est un thriller, c'est à New York, c'est une histoire d'amour et c'est très bien écrit, quarté gagnant donc.

Nuit de noces à Ikonos de Sophie Kinsella... Sophie Kinsella, c'est la série l'Accro du Shopping, Poppy Wiatt est un sacré numéro, Lexi Smart à la mémoire qui flanche...du lourd en matière de lecture de Poulette. alors oui je ne vais pas élevé mon unique neurone mais je vais bien le divertir et il sera très content, vous pouvez me croire sur parole ;)

et mon livre en cours, celui qui va accompagner mon trajet de tgv si je ne m'endors pas, La valse lente des tortues de Katherine Pancol, qu'on ne présente plus...je pense être dans les dernières à le lire...

dans la catégorie, je n'ai qu'un neurone mais il est curieux, j'ai sélectionné :
L'exception de Audur Ava Olafsdottir
ce livre je l'ai choisi :
pour sa couverture dont j'ai adoré le graphisme, ce livre est un objet d'art à exposer,
pour son auteure qui est islandaise,
pour cette seule et unique phrase d'introduction : "tu seras toujours la femme de ma vie". Dans le vacarme d'un réveillon de nouvel an, Maria n'entend pas ce que Floki, son mari, lui annonce : il la quitte pour son collègue, spécialiste comme lui de la théorie du chaos.

Poème de Paris
une anthologie à l'usage des flâneurs
aux excellentes éditions Parigramme, ce livre est un recueil de poèmes sur notre capitale lumière : rues, bâtiments, métro, la Seine...
je suis tombée amoureuse et je crois bien que ce livre passera très bien dans les mains de mon papa.

et vous ?
une pile de livres pour les vacances ?
j'ai encore un peu de place dans mon sac :)

comme depuis un moment, un grand merci aux deux librairies qui embellissent mon quartier, alimentent ma curiosité et dont les équipes trouvent toujours LE livre qui va faire mouche.
je ne dirai jamais assez combien c'est une chance d'avoir des libraires passionnés à deux pas de chez moi !

LA FRICHE
36 rue Léon Frot 
75011 PARIS

A LIVR'OUVERT
171b boulevard Voltaire 
75011 PARIS

ce livre est trop beau pour n'être lu qu'en tablette non?

le 11ème en vacances { mes balades parisiennes }

il y a des jours où je me sens envahie d'une grande feignasserie...
de ces feignasseries qui font que même avec l'envie de vous balader, vous n'avez pas le courage de sortir de votre quartier.
qu'à cela ne tienne, il est beau mon quartier !
alors roule ma poule (à force de prendre en photos des bicyclettes, je vais bien finir par en acheter une à moi plutôt que d'en emprunter pour tester)...
commencer par un petit-déjeuner-déjeuner tardif mais copieux (il faut prendre des forces) 
flâner
flâner encore
s'attacher aux détails 
forcer les portes des jolies cours parisiennes 
laisser les pas se porter pour trouver des petits cadeaux pour des êtres chers
se poser et prendre un large café latte...
c'est les vacances

22 rue de Charonne 
75011 PARIS 
Le Pain Quotidien, c'est une histoire de famille, une histoire de boulangerie, une histoire de gens qui aiment les bonnes choses et qui aiment se retrouver à table... c'est tout moi quoi ;) 
c'est bio, c'est fait maison, c'est bon :) 
les formules et plats permettent un déjeuner ou un brunch copieux pour un budget entre 15 et 22€
un prix raisonnable et une équipe accueillante.

une boutique pour trouver une bague à gros cabochon, une broche scarabée, 
un chapeau cloche et un sac en osier...
une boutique à la décoration pas ordinaire où les vanités tapent la causette à un magnifique corbeau.
très jolie sélection pour qui recherche un cadeau particulier 

dois-je présenter ce concept store culte du Haut-Marais de Paris ?
au 111  boulevard Beaumarchais, Merci réunit mode, design, petite décoration, accessoires...tout ce qui peut rendre la vie plus jolie...d'ailleurs il m'arrive souvent de penser que je pourrais vivre chez Merci ;) 

dimanche 3 août 2014

FINLEY, vous aussi venez partager votre expérience { concours inside }

dès que l'été arrive, il y a des mots qui raisonnent à mes oreilles et mettent mes papilles en alerte : limonade, soda, glaçons, agrumes, menthe...
dès que l'été arrive, je pense et je vis terrasse, je suis devenue parisienne.
alors bien sûr,
il y a le Perrier et sa rondelle de citron ou son sirop de menthe,
il y a les limonades de Lorina, les so trendy et bio J'avoue, la délicieuse à la fleur de sureau des brasseries d'olt,
oui, on peut le dire, en matière de sodas et de limonades, je suis une véritable "teste tout" avec un très gros faible dès qu'on me parle agrumes et fleur de sureau.

en ce début d'été, parfois morose et pluvieux, j'ai cherché (et trouvé) des jolies terrasses, de celles qui font les vacances avant les vacances, qui donnent un air d'Italie à Paris... et c'est un nouveau soda à très fines bulles qui a accompagné tous ces instantanés parisiens : FINLEY.


si vous connaissez déjà FINLEY, j'imagine que vous êtes vite tombé sous le charme de ses saveurs délicates, de ses fines bulles, de son effet rafraîchissant...
si vous ne connaissez pas encore FINLEY, happy you...vous allez pouvoir succomber.
au pshiiiiit de l'ouverture de la cannette, les papilles frémissent, vous êtes prêt pour l'expérience d'un soda peu sucré et aux saveurs intenses...
que ce soit en version Tonic, Citron & Fleur de Sureau, Orange sanguine & Pamplemousse, Orange & Cranberry, FINLEY se suffit à lui-même mais très vite vous l'imaginez en cocktail version mojito, vous y plongez des brochettes de fruits et impossible de ne pas l'inviter à toutes vos soirées d'été.

parce que l'expérience se partage, FINLEY propose d'associer ses fines et savoureuses bulles à votre été en vous faisant gagner un lot de 48 cannettes pour découvrir les deux saveurs phares de la collection : Citron Fleur de Sureau et Orange sanguine Pamplemousse.
48 cannettes livrées à domicile, sur votre lieu de vacances, où vous voulez pour vous faire passer un été pétillant... happy life !

comment faire pour être l'un des 4 gagnants (car oui il y a bien 4 gagnants) ?
partager votre expérience d'un bel été

  • en commentaire sur ce le blog 
  • via twitter en joignant les hashtag #experienceexigee #FINLEY
  • via instagram toujours avec les hashtag #experienceexigee #FINLEY
  • via google+ (bien sûr que ça marche !) encore et toujours avec les hashtag #experienceexigee #FINLEY
quelques mots,
une photo,
une petite vidéo,
racontez une jolie expérience d'été et gagnez le colis qui va faire pétiller vos vacances !
si vous participez via twitter ou instagram, n'oubliez pas de me faire un petit "poke" @nalouparis pour que je vous repère plus facilement :)

mes vacances commencent, vous avez jusqu'au 15 août pour participer !
les gagnants seront annoncés le 16 août pour très vite recevoir leur livraison prise en charge par FINLEY partout en France métropolitaine.
moi je vous laisse, mon Finley du soir m'attend :)


pour en savoir plus sur FINLEY en un clic 
et un avant-goût de ce qui vous attend...

vacances, holidays, sommerferien...

après quelques semaines de fort tumulte... (qui a déjà fait un déménagement d'entreprise me comprendra), 
une belle galère avec mon fidèle mais vieux HP qui refusait tout démarrage, 
un gros passage à vide de mon neurone (je n'exclue pas que le déménagement n'y ait un peu sa part), 
et me voilà en vacances...
un peu désemparée par le fait que pour la première fois depuis 8 ans, je n'aurai aucune connexion à mon travail...
pour ce 1er jour et pour ne pas être tentée j'ai laissé mon HP à ses problèmes et mes pas se sont portés tout seuls...

un petit détour pour mettre ma tignasse blonde en vacances 
une pause déjeuner délicieuse autant que saine 
se demander pourquoi des gens persistent à titiller ma gourmandise 
trouver qu'il y a un peu trop d'amoureux dans mes balades... et se dire qu'il est peut-être temps de remettre un peu d'amour dans ma vie 
savourer les vacances 


101 rue de Charonne
75011 PARIS 
un salon de coiffure, un brocanteur, une équipe aussi rock que funky
"the" coiffeur qui sauve régulièrement ma tignasse depuis 3 ans 

24 rue des Vinaigriers 
75010 PARIS
du café Lomi soigné par une Marzocco de toute beauté 
une carte de restauration légère - tartines, quiches, salades - saine et savoureuse 
un espace de co-working au calme et sur-équipé (j'ai bien failli craquer...)
une équipe sympathique et aux petits soins 
le canal St Martin à deux pas

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.