mardi 28 juin 2016

Bienvenue à la ferme avec Les 2 Vaches


Mes premiers souvenirs du BIO sont d'abord des expérience familiales plus ou moins réussies de "je cultive moi-même mes légumes", "je mange des fruits et légumes moches parce qu'ils n'ont pas été traités", "je recycle"; "je fais mes yaourts" etc, à un moment où j'étais plus intéressée par le déhanché de Dave Gahan de Depeche Mode et le tee shirt crop top de Madonna que bien sûr je n'aurais jamais pu porter dans mon école privée ; bref autant dire que cela me passait largement au-dessus de la tête.
Il y avait dans ces expériences un prolongement du mouvement hyppie et des années 70 avec le retour à la terre (dois-je préciser qu'avant de s'installer au Mont Faron, ma tante était partie dans une communauté quelque part dans l'arrière pays varois) qui ne collaient pas avec la folie des années 80 et le début des années 90.
Est-ce trop de décalage dans les modes de vie ou les cultures de chacun ? je ne sais pas, mais ce qui est sûr c'est que pendant que le mouvement BIO - et j'y associe le développement durable dans la construction, l'achat éthique, l'agriculture raisonnée ou bio, le recyclage... - végétait en France avec des adeptes qui passaient au mieux pour des originaux, dans d'autres pays européens, tel l'Allemagne, cela devenait un mouvement de fond avec une éducation et des valeurs transmises dès le plus jeune âge.

Partagée entre les deux, j'ai longtemps essayé d'adopter des gestes dignes de mon héritage tout en cédant régulièrement aux sirènes du marketing de la nouveauté et de la consommation... et comme pour me sauver, la nouveauté est de plus en plus bio, vegan, eco-friendly, locavore, éthique, durable, bref le mouvement BIO est en marche.
Cela tombe bien car l'âge aidant, je m'intéresse, comme de plus en plus de Français, à ce que contient aussi bien mon dressing que mon assiette ; c'est dans cette démarche que le réseau collaboratif mes bonnes copines m'a proposé d'aller rencontrer Les 2 Vaches dans la ferme d'un de ses producteurs laitiers partenaires en Normandie.
Les yaourts et desserts lactés (cette cremeuuuuh au chocolat !) des 2 Vaches étant en bonne place dans mon réfrigérateur (merci mon Monoprix de quartier de si bien référencer la marque), j'ai préparé mon sac sans hésiter et direction la Normandie et la ferme d'Eric Lepage pour découvrir qui se cache derrière les 2 Vaches !


Mais avant d'entrer dans la ferme, connaissez-vous Les 2 Vaches ?
Les 2 Vaches est une marque de la société Stonyfield, filiale bio du groupe Danone, et là je vous vois blémir...mais quoi ? comment ? du vrai et authentique bio au sein d'un mega groupe industriel implanté partout dans le monde ?
Revenons à la source, Stonyfield farm avec ses fondateurs Gary Hirshberg et Samuel Kaymen, tous deux militants pour la défense de l'environnement, créateurs d'une école sur les principes de l'agriculture biologique avant d'être les créateurs d'une fabrique de yaourts dits "avec une conscience" car respectueux de l'environnement mais aussi des conditions de fabrication tant pour les hommes (bien-être au travail) que pour les animaux (bien-être animal).
Après des débuts difficiles, Stonyfield farm a rencontré le succès et s'est développé pour devenir le n°1 du yaourt biologique aux Etats-Unis.
La rencontre entre Stonyfield farm et le groupe Danone en 2001, ce n'est pas l'histoire d'un gros méchant groupe qui veut racheter le gentil bio pour redorer son blason et de se doter d'une bonne conscience mais bien l'histoire d'un grand groupe industriel qui a décidé de s'inspirer d'une entreprise authentiquement et résolument bio pour changer progressivement mais en profondeur ses méthodes de production pour être un acteur actif du respect de l'environnement en commençant avec la création en septembre 2006 d'une première structure, Les 2 Vaches.

Maintenant que vous en savez un peu plus, il est temps de rencontrer Les 2 Vaches en vrai, bienvenue à la ferme !


L'usine de production des 2 Vaches - une usine centenaire certifiée bio - se trouve à Molay-Littry dans le Calvados, au coeur du pays normand où se trouvent également les producteurs laitiers qui travaillent avec la marque.
Mais plus que des fournisseurs de lait, les producteurs qui travaillent avec Les 2 Vaches sont de véritables partenaires qui travaillent ensemble pour développer des compétences, faire perdurer et partager les savoir-faire issus de leur expérience sur le terrain, mobiliser tous les acteurs de la filière du lait pour que chacun vive bien de son activité tout en préservant l'environnement.

Pour ce séjour au pays des 2 Vaches avec mes bonnes copines, nous avons été accueillies à la ferme d'Eric Lepage.
2ème génération sur la ferme, Eric Lepage a très vite décidé de reprendre l'exploitation en agriculture bio par conviction mais aussi parce qu'il y voyait une façon de mieux travailler.
Dans sa ferme, le principe c'est 1 vache 1 hectare... donc 90 hectares de ferme = 90 vaches qui sont chouchoutées par Eric et son employé : brosse de massage, soin des sabots et nourriture produite sur place.
Grains et fourrages sont effectivement cultivés à la ferme en agriculture bio et sur le principe d'alternance des cultures.
Un lait certifié bio qui est collecté par Les 2 Vaches pour être transformé à Molay-Littry avant d'arriver dans nos maisons via un réseau de distributeurs, petites et grandes surfaces.
Un lait certifié bio qui est issu d'une vraie collaboration entre producteurs et marque avec des points de rencontre très réguliers, des projets menés en commun sur le bien-être animal mais aussi l'amélioration des conditions de production et donc de travail pour les hommes.

Un séjour dans les coulisses qui confirme qu'on peut être un industriel et oeuvrer au quotidien dans le respect de l'environnement. 


Je dois avouer que malgré une journée presque entière de pluie, rentrer à Paris n'a pas été si facile, la campagne normande est séduisante, bon peut-être pas autant que mes terres de l'est lointain mais quand même.

Pour suivre les aventures bio des 2 Vaches en Normandie et sur les routes de France...
  • un compte instagram et twitter @les2vaches
  • une page facebook en cliquant ici 
  • et bien sûr le site les2vaches.com où vous trouverez de nombreuses informations sur la vie des 2 Vaches, leur philosophie et leur combat, des jeux et des concours, de belles rencontres avec des producteurs laitiers, des recettes gourmandes à composer avec les délicieux yaourts et puis si vous vous posez des questions sur l'origine des produits ou les conditions de production, trouver des réponses :) 
Si vous êtes parisiens ou à l'occasion d'un séjour si vous ne l'êtes pas, pensez à faire une pause au resto des 2 Vaches !
Au menu du bio, du local, du bon et du gourmand cuisiné sur place avec bien sûr les produits laitiers emblématiques des 2 Vaches à l'honneur.
2 salles pour un déjeuner rapide, une pause petit déjeuner avant de partir à l'attaque des grands boulevards ou une pause goûter quand arpenter les grands boulevards vous aura bien fatigués.
Une cantine qui s'adopte très vite : le menu change chaque semaine en fonction des saisons et des produits frais du marché, des prix serrés et une équipe sympathique.

Aux 2 Vaches, le resto
les2vaches.com/aux-2-vaches  
17bis boulevard Haussmann
75009 PARIS
M° Chaussée d'Antin-Lafayette
du lundi au vendredi de 9h30 à 18h
le samedi de 11h à 18h

Enfin si comme les 2 Vaches, vous êtes une bonne copine, rejoignez le réseau collaboratif qui rend la vie plus belle, mesbonnescopines.com 
En tant que jeune entrepreneuse, free-lance ou particulier, le réseau permet d'échanger des coups de pouce, conseils et bons plans pour s'entraider.
D'ailleurs ce séjour en Normandie a été l'occasion de découvrir l'univers vintage et poétique de Cécile aka @LaQuinta qui crée des objets de décoration personnalisés pour la maison : amoureux du liberty et des jolis coussins, collectionneurs de pochettes et de cartes postales, ce site est fait pour vous :
laquinta.bigcartel.com 
et sur instagram @laquinta


Merci à mes bonnes copines, à léquipe des 2 Vaches et à Eric Lepage pour leur accueil, le temps consacré et leur patience :)


lundi 27 juin 2016

Le jardin Villemin, un jardin de campagne entre gare et canal


Même si cela ne remplace pas un week-end hors de Paris, les parcs et squares parisiens offrent des pauses au vert et loin de l'agitation de la capitale.
Certains plus que d'autres parviennent à vous extraire complètement de la ville et rendent plus réelle que jamais l'expression de "la campagne à Paris".
C'est le cas du Jardin Villemin situé entre la gare de l'Est et le canal St Martin.

Even if it doesn't replace a weekend out of Paris, Parisian parks and squares offer sweet and green breaks away from the capital's bustle.
Some more than others reach to extract yourself completely out of the city and make it more real than ever the expression "like campaign in Paris"
This is the case of the Jardin Villemin located between the Gare de l'Est and the Canal St Martin.



Sur 2 hectares de l'ancien hôpital militaire Villemin, aménagé dans le Couvent des Récollets pour accueillir les soldats blessés revenant du front pendant la guerre de 1870, le jardin Villemin, créé en 1977, est découpé en différents espaces desservis par deux allées principales qui dessinent les signes du ying et du yang.

La dépendance utilisée comme local technique pour les jardiniers et sa mare donnent à l'entrée du jardin l'impression d'arriver dans une maison de campagne... impression que ne dément pas le jardin partagé qui s'ouvre sur le quai de Jemmapes.

on the 2 hectares of former Villemin Military Hospital, located in the Convent of the Recollects to accommodate the wounded soldiers returning from the front during the War of 1870, the Jardin Villemin, created in 1977, is divided into different areas served by two main paths that draw the signs of the ying and the yang.

Dependence used as technical room for gardeners and it's pond give to the garden entrance the feeling you're entering in a country house ... impression which isn't deny by the lovely shared garden that opens onto the Jemmapes's dock.


Le Jardin Villemin et Le jardin partagé Ville Mains 
14 rue des Récollets
75010 PARIS
M° Gare de l'est ou République
entrée également possible par le quai de Jemmapes

si vous avez oubliez de préparer un picnic pour vous installer au bord du canal ou sur la pelouse du jardin Villemin près du kiosque à musique, l'adresse qu'il vous faut est juste en dessous :

Café A - Maison de l'architecture
cafea.fr 
148 rue du faubourg St Martin
75010 PARIS
M° Gare de l'est
au sein de l'ancien couvent des Récollets, un lieu d'échanges culturels, expositions et formations sur l'architecture mais aussi une résidence d'artistes et avec le Café A un café, restaurant et bar très prisés dès les beaux jours pour sa terrasse qui rappelle un jardin de campagne.

jeudi 23 juin 2016

playlist for travelling without moving


Quand j'ai du mal à écrire pour le blog, je lance une playlist...
Et j'écris encore moins.
Alors quitte à ne pas écrire, autant partager ce qui passe entre mes deux oreilles quand je suis chiffon.

When I struggle to write for the blog, I put on some playlist...
And I write less if it can be possible.
So, if I can't write at the very moment, let's share what's in my ears when I'm in a gloomy mood.


Cocoon sonne anglo-saxon et chante en anglais mais Cocoon est un duo bien français - Mark Daumail et Morgane Imbeaud, qui débute en 2005 avec une pop-folk qui se fait très vite remarquer au Printemps de Bourges et aux Eurockéennes de Belfort.
Le duo fait son chemin puis se met en pause en 2012.
En 2016, Cocoon revient mais avec Mark Daumail seul et un nouvel EP, Welcome Home, annoncé pour cet été. Le premier extrait diffusé, I can't wait, est déjà bien installé dans mes oreilles mais c'est Retreat en duo avec Natalie Prass que j'ai choisi.


Cocoon sounds like an anglo-saxon name and sings in english but Cocoon is a very French duo - Mark Daumail and Morgane Imbeaud, which began in 2005 with a folk-pop that was very quickly pointed out at well known festivals such as Printemps de Bourges and Eurockéennes de Belfort.
The duo made its way then took a break in 2012.
In 2016, Cocoon returns but with Mark Daumail alone and a new EP, Welcome Home, announced for this summer. The first single, I can't wait, is already in my ears but it's Retreat, duet with Natalie Prass that I chose.


J'ai découvert OROUNI et le 3ème EP de ce groupe français d'indie pop et de folk en accompagnant un tchaï latte d'un cinnamon roll aussi délicieux que moelleux chez Rroll entre Chateau Rouge et Montmartre.
Grand Tour était comme le carnet de route du voyage autour du monde en un an d'OROUNI et cet après-midi là, je me suis laissée porter pour voyager sans bouger les mains autour de ma tasse de thé.
Presque 2 ans après, je retrouve OROUNI dans ma boite mail et dans ma playlist avec Kalimbalism, un nouveau voyage autour du monde mais sans quitter Paris... un single et un clip qui vous baladent dans les rues de Paris pour vous faire passer de la Haute Egypte à la Thaïlande, de l'Inde du sud aux coupoles dorées de la Russie des Tsars... Paris, la ville lumières et un brin cannibale, qui absorbe les cultures de ceux qui viennent s'y installer pour s'en enrichir.
S'il n'y avait qu'un seul clic à faire dans ce post, alors faites le juste en dessous et laissez-vous envoûter... vous cliquerez ensuite une deuxième fois (voir plus) pour reconnaître chacun des 40 lieux insolites, secrets, surprenants qui y sont présents.

A noter dans votre agenda, OROUNI sera en live au Petit Bain le 9 juillet prochain, on s'y retrouve ?
petit-bain.org
7 port de la Gare
75013 PARIS


I discovered Orouni and the 3rd EP of this french band of indie pop and folk while taking a chai latte and a cinnamon roll as delicious as sweet at Rroll, between Chateau Rouge and Montmartre.
Grand Tour was like the band's travelogue from one year travelling around the world and this afternoon, I let myself travelling without moving, hands around my cup of tea.
Almost 2 years later, Orouni is back in my mailbox and my playlist with Kalimbalism, a new trip around the world without leaving Paris ... a single and a clip which make you stroll in the streets of Paris from Upper Egypt to Thailand, Southern India to the golden domes of Russia ... Paris, the city of lights, like a cannibal, absorbed the different cultures of its migrants to enrich herself.
If there was just one click to do in this post, please make it right below and let yourself be enchanted ... then you will click a second time (see) to recognize each of the 40 unusual, secrets  and surprising places that are included in it.


Direction l'Australie avec Dale et Joséphine.
Le duo de The Firetree composent et interprètent une folk rythmée de notes de rock et de bluegrass et puis surfent aussi donc rien d'étonnant de les retrouver à Paris dans le 11ème à la Surferie pour la fête de la musique le 21 juin puis pour un concert supplémentaire hier 23 juin.
Pour se mettre l'esprit en mode sable, vague, surf et pourquoi pas une bière bien fraîche.


Go to Australia with Dale and Josephine.
The duo of The FireTree compose and perform a rythmic folk with some touch of rock and bluegrass and also surf,  therefore not surprising to find them in Paris in the 11th at La Surferie for the special first summer night "fête de la musique" of 21th june and for a additional concert yesterday evening.
To get your mind in a cool mood with sand, wave, surfing and why not a cold beer.


I love you, Honeybear est un EP qui tourne dans mes oreilles depuis un petit moment... un peu en boucle je dois dire et profiter de Father John Misty en concert lors de son passage à Berlin à l'Astra Kulturhaus le 25 mai dernier a renforcé mon addiction.
Joshua Michael Tillman aka J.Tillman aka Father John Misty est américain, batteur, guitariste, compositeur, et terriblement charismatique chanteur de folk-indie rock.
Il est peut-être un brin barré aussi... ce qui ne peut que me plaire plus encore.
I love you, Honeybear est l'EP d'une histoire d'amour aussi forte que douce.
J'ai choisi l'extrait Strange encounter après avoir longtemps hésité avec When you're smiling and astride me...ou True affection ou... bref, j'aime les 11 titres sans exception.


I love you, Honeybear is turning in my playlists for a little while ... a little in loop I have to say and enjoying Father John Misty in live show at Astra Kulturhaus last 25th may in Berlin didn't help me to cure my addiction.
Joshua Michael Tillman J.Tillman aka aka Father John Misty is American, drummer, guitarist, composer, and terribly charismatic indie folk-rock singer.
May be one can say he's a little ... which can only please me more.
I love you, Honeybear is all about a love story as strong as sweet.
I chose the extract Strange encounter after long hesitation with When you're smiling and astride me ... True or affection or ... well, I like 11 tracks without exception.




Amos Lee a sorti son premier EP en 2005 après avoir été enseignant et avoir accompagné sur scène des artistes comme Norah Jones, Bob Dylan, Van Morrison ou Paul Simon.
Entre folk et jazz, Amos Lee n'a pas eu beaucoup de mal à intégrer mes playlists.
Arms of a woman est extrait de son premier EP eponyme Amos Lee, dont sont également extraits Colors que l'on entend dans le film Just like heaven (et si c'était vrai, d'après Marc Levy) et Keep it lose, Keep it tight.
Après 5 ans d'attente, le single Vaporize signe le retour d'Amos Lee qui repart en tournée.


Amos Lee released his first EP in 2005 after being a teacher and being on stage with artists like Norah Jones, Bob Dylan, Van Morrison and Paul Simon.
Between folk and jazz, Amos Lee was mean to integrate my playlists with no hesitation.
Arms of a woman is a single from his first eponymous EP, Amos Lee, from which are also extracted Colors that we hear in the movie Just like heaven (from the book "et si c'était vrai" Marc Levy) and Keep it lose, Keep it tight.
After 5 years of waiting, the single Vaporize signs Amos Lee's return on stage.


L'improbable étant ma raison de vivre, je termine avec R Kelly et non pas avec I believe I can fly... parce que juste à le lire, je suis certaine que l'air va déjà vous taper dans la tête (ne me remerciez pas) mais avec home alone, extrait de l'EP R. sorti en 1998.
Pour être franche, j'étais partie pour insérer The WeepiesWalking for Pennies ou Real Estate et puis... je ne sais pas, le manque de café ou le neurone qui a disjoncté, ma playlist a dérivé du côté r'n'b de la force et je vous accorde que ce n'est peut-être pas le plus chic et encore moins le plus féministe mais pour écraser des kilomètres en indoor cycling, c'est parfait.


Chosing the improbable is one of my reason for living so I finish my today's list with R Kelly but not with I believe I can fly ... because just reading it, I'm quite sure that the tune will already hit you in the head (my pleasure) but Home alone, extract of R. EP released in 1998.
To be honest, I could have chose some of Weepies, Walking for Pennies or Real Estate and then ... I don't know, lack of coffee or neuron that has tripped, my playlist drifted towards r'n ' b force and I grant that this may not be the fanciest nor the more feminist but to go on riding kilometers on indoor cycling, it's perfect.



Si vous voulez partager vos playlists avec moi, je suis preneuse !
If you want to share your playlists with me, I'm all ears!

mercredi 22 juin 2016

dynamo, l'indoor cycling qui fait travailler corps et mental


L'heure est grave.
Les magazines féminins - mais aussi masculins - débordent de régime express "dernière ligne droite" avant la plage... pour le cas où vous n'auriez pas compris en mars puis en avril et en mai qu'il était temps de raffermir, maigrir, réduire.
Les spots télévisés vous font la promesse de perdre moult kilos en vous faisant livrer des repas tout prêts même si cela fait des années que vous lisez et relisez qu'il faut apprendre à préparer ses plats soi-même pour un mode de vie plus sain.
Vous vous regardez dans la glace avec vos vêtements d'été légers même si la météo des dernières semaines n'est pas très estivale et vous pensez qu'il est temps de faire quelque chose... quand même...
Le moral n'est pas au mieux et vous avez besoin de retrouver une bonne énergie.
C'est le bon moment pour rencontrer l'équipe de dynamo cycling et faire connaissance avec l'indoor cycling.

L'indoor cycling avec dynamo, un sport complet pour rayonner

dynamo cycling  est un programme basé sur l'observation et le test des meilleures pratiques et méthodes d'entraînement des salles de sport et fitness à l'avant-garde new-yorkaise pour mettre en place un programme complet qui associe cardio training, renforcement musculaire et mental positif.

Une séance dure 45 minutes durant lesquelles un coach vous fait parcourir des kilomètres... plat, montée, descente en restant un minimum sur la selle...en rythme avec la playlist qu'il ou elle aura préparé pour vous entraîner jusqu'au bout de vous-même.
Pas de contre-indication majeure, l'indoor cycling se veut accessible à tous et avant le début de la session, chaque coach s'assure de la condition physique et éventuelles douleurs des nouveaux inscrits.
L'objectif de la session et du coach n'est pas la souffrance mais bien prendre plaisir à 45 minutes de sport.

L'indoor cycling chez dynamo, 

Pas de compétition, pas de regards en coin sur la présence (ou l'absence) de muscles bien dessinés, ni de défilés de mode des dernières tenues de fitness... la salle de 40 vélos est plongée dans le noir et chacun, bloqué par ses chaussures à son vélo, est là pour travailler sur lui et uniquement sur lui même si l'énergie communiquée par le coach et celle dégagée par chacun profitent à tous.
Des coachs sélectionnés aussi bien pour leurs compétences sportives que leur capacité à amener chacun à puiser en lui les ressources pour se dépasser et profiter de l'énergie dégagée par le groupe lors de la session.
Les chaussures clipsées au vélo, en position de danseuse, vous suivrez le coach sur différents rythmes avec plus ou moins de résistance dans le pédalier... aucun muscle ne sera épargné pour fournir un travail complet avec notamment du stretching et des haltères.

L'indoor cycling et moi après mes deux premières sessions 

Planter le décor n'est pas glorieux et ce même si je m'efforce de faire plus attention à ce qui passe par mon assiette et à ne pas utiliser le métro mais à privilégier marche à pieds et vélo autant que possible.
Le constat : manque de souffle et d'endurance + abdominaux en chute libre et prise de poids + perte de fermeté = mauvaise image de moi.
Après deux sessions, j'attends la troisième, ce qui est bon signe puisque je dois reconnaître que pendant les deux sessions j'ai souffert et même pleuré tant la dépense en énergie est forte et qu'après j'ai bien cru que j'allais devoir ramper quand je me suis retrouvée devant les 3 étages à monter pour retrouver mon sweet home... et que j'ai maudit le rendez-vous qui m'a obligée à les redescendre le lendemain matin, mes hanches semblaient vouloir vivre leur vie sans moi et mes muscles n'étaient que courbatures.
A ce stade, vous avez le droit de vous demander pourquoi je vais y retourner et ma réponse est simple, après deux jours loin de Paris dans la campagne normande et avant de faire un séjour qui ne sera pas facile à Berlin, corps et mental réclament leur dose d'indoor cycling, leur dose de défoulement total et de rechargement en énergie positive.
Je ne dirai pas que je vois de changements physiques spectaculaires après 2 sessions, néanmoins je note déjà un meilleur maintien.


Ce qui fait la différence chez dynamo... 

Pas d'abonnement mais des crédits à acheter à l'unité ou par pack.
A l'unité, le cours est vendu 30€, le tarif est dégressif pour descendre à 21€ pour le pack de 30 sessions valables sur 12 mois à compter de l'achat.
J'essaie actuellement le pack de 10 sessions pour un montant de 250€.
Un tarif qui peut sembler élevé si regardé de façon brute mais qui reste dans la norme des abonnements en salles de sport de haut niveau plus classiques et qui est d'un excellent rapport qualité/prix au regard des prestations incluses : 
  • peu d'investissement à faire pour votre équipement : legging et brassière de sport/tee-shirt léger vous suffisent car dynamo met à disposition chaussures, altères, serviettes pendant la session et dans les vestiaires, douches avec gel douche, shampooing et après-shampooing, crème hydrante pour le corps, déodorant, élastique pour les cheveux, coton à démaquiller avec eau micellaire, sèche-cheveux... autant d'attentions pour vous faciliter la vie et vous laisser vous concentrer sur l'essentiel : votre session d'indoor cycling et vous.
  • des locaux agréables et d'une propreté irréprochable.
  • un staff chaleureux et bienveillant
  • une équipe de coachs avec des méthodes et univers différents pour que chacun trouve l'accompagnement qui lui convient.
quelques conseils pour se lancer 
  • bien s'hydrater avant, pendant et après la session... la bouteille d'un litre d'eau ne sera pas du luxe !
  • prévoir une barre énergétique ou des fruits après la session (en 45 minutes, vous allez dépenser pas moins de 600 calories en moyenne), si vous avez oublié d'en mettre dans votre sac, vous trouverez sur place des barres RAW (2,50€) et des jus de fruits et légumes pressés à froid en direct de chez JUICE LAB (5€).
  • s'avoir s'écouter et reprendre position sur la selle ou même s'arrêter si l'effort n'est pas seulement intense mais trop douloureux, l'objectif est de revenir pas de se dégoûter, donc il s'agit d'apprendre à se féliciter de l'effort déjà fait ;) 
  • se donner un peu de temps pour acquérir le niveau pour suivre le cours en rythme et accepter qu'il faut en moyenne 8 à 10 sessions pour que des résultats soient visibles physiquement - pour le mental c'est dès la première session que vous verrez la différence ! - et que vous soyez pleinement et facilement dans le rythme du cours pour faire de votre session une salle de dancefloor.

dynamo
dynamo-cycling.com
2 studios à Paris
instagram @dynamocycling

dynamo Opéra
14 rue St Augustin
75009 PARIS
M° 4 septembre ou Opéra

dynamo Boétie
79 rue de la Boétie
75008 PARIS
M° Saint Philippe du Roule

mes coachs sont Stéphanie Kauffmann et Tilly Tillier que je vous recommande pour leur énergie positive autant que pour leur mode de coaching inspirant durant la session si vous souhaitez vous lancer en profitant du pack Bienvenue avec 3 sessions pour 45€
vous les retrouver via leurs comptes instagram : @kauffmannsteph @tillytillier

10 sessions - 2, encore 8 sessions avant de faire un bilan de cette première expérience avec dynamo cycling que je remercie pour son invitation généreuse.
Je compte sur une session par semaine mais plus probablement 2 pour me donner un bon élan pour poursuivre mon entraînement après les vacances d'été alors rendez-vous sur le blog dans un mois et au fil des sessions via mon compte instagram !

mardi 14 juin 2016

La nouvelle collection BUT, la déco et nous !


Etude après étude, le chiffre est confirmé, 3 français sur 4 se déclarent passionnés de décoration intérieure, compulsant activement magazines spécialisés, émissions télévisées, blogs et autres tableaux Pinterest, courant les brocantes comme les rayons des magasins avec un net penchant pour ceux venant de pays nordiques, arpentant les rayons des magasins de bricolage à la recherche d'un atelier de DIY...
Bien évidemment, je ne suis pas dans les 25% de français qui ne s'intéressent pas à la décoration intérieure, cela aurait été trop facile pour mon compte en banque et pas assez drôle pour mes deux mains droites.
Ce n'est d'ailleurs pas nouveau, adolescente, un des grands plaisirs des vacances d'été était de plonger dans les catalogues de rentrée des grands vépécistes, de commander les catalogues Habitat et Conran Shop... puis découper et coller sur un tableau ce qui serait plus tard le décor de ma maison de rêve.
Pinterest m'habitait déjà.
Pour être tout à fait franche, je ne rêvais pas à l'époque de choisir le bureau qui signerait mon entrée au collègue dans un magasin BUT mais à l'instar de beaucoup de familles françaises de la classe moyenne et provinciales, BUT comme Conforama ou Monsieur Meuble, était une enseigne incontournable.
Pas de regret mais de jolis souvenirs car ce bureau est toujours dans la maison familiale, mon joli papier peint imprimé de petites tulipes choisi chez Habitat a lui été remplacé par un décor plus masculin après que mon plus petit frère ait récupéré ma chambre...
Cela dit, je crois qu'à mon prochain passage en Lorraine, il n'est pas impossible que je retourne tout le grenier pour voir s'il n'en resterait pas un rouleau ; ce papier peint a un potentiel vintage que je me verrais bien explorer.

Quelques années sont passées et un géant suédois a balayé les enseignes françaises devenues du coup plus infréquentables à mes yeux qu'elles ne l'étaient déjà et j'ai oublié BUT dans un tiroir de mon bureau d'adolescente pour plonger dans le design scandinave mixé avec des petits meubles chinés.
Et puis l'année dernière, BUT a de nouveau croisé mon chemin mais entre temps, l'enseigne avait bien changé et m'avait fait envisager une rupture avec mon beau suédois... ou tout moins une relation moins exclusive.
Avec la nouvelle collection que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir lors d'une présentation exceptionnelle dans un magnifique, et typiquement parisien, appartement au coeur du Haut Marais, BUT poursuit son renouveau en associant les lignes épurées du design scandinave aux codes de la maison de famille qui nous tient tant à coeur pour laisser à chacun la place d'intégrer un meuble de famille ou des souvenirs de voyage.

Comme pour la précédente collection, des lignes simples, des couleurs doucement girly ou neutres twistées par les éléments de décoration, des matières nobles mais adaptées à une vie de famille avec des prix qui restent accessibles aux budgets modestes, des rangements pratiques et des tissus (pour les canapés et coussins notamment) qui se nettoient facilement.

Sans surprise le rose poudré du canapé Oslo m'a tout de suite fait de l'oeil et comme il existe aussi en gris...je suis tombée en amour tout en gardant quand même en tête le modèle Camélia et sa petite bibliothèque intégrée.
Epinglés aussi, les malles persiennes et les coussins, le buffet bas Noé et ses portes coulissantes, les tapis, une petite table basse, un petit fauteuil en rotin... bref, je me serais volontiers laissée enfermée dans cet appartement show-room pour y vivre.


La nouvelle collection BUT sera en magasin et sur le site en ligne but.fr en septembre prochain et il n'est pas exclu qu'un petit fauteuil en rotin répondant au nom de Goa ne parvienne à trouver sa place dans mon sweet home et pour le voir, il vous faudra vous rendre sur le site mais j'espère que même sans curiosité, ces premières photos vous en auront déjà donné l'envie.

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.