jeudi 16 mars 2017

La Maison du Chocolat fête 40 ans de création gourmande


La Maison du Chocolat et moi avons une histoire d'amour à plus d'un titre.
Le premier est évident pour qui me connait... LE CHOCOLAT travaillé et magnifié par les plus grands maîtres en la matière sous forme de truffes, de bonbons, de tablettes, de pâtisseries.
Le second va avec le packaging et le coffret, devenu iconique, assorti aux nuances de chocolat et parfait écrin pour y ranger ensuite des petits souvenirs aussi précieux que les saveurs emprisonnées dans la ganache des bonbons de chocolat qu'il aura auparavant contenu.
Pour le troisième, il me faut vous raconter un peu l'histoire de La Maison du Chocolat et de son créateur Robert Lynxe.

La Maison du Chocolat and I have a love story in more ways than one.
The first is obvious to those who know me ... CHOCOLATE transformed and magnified by the greatest masters in the matter in truffles, sweets, tablets, pastries.
The second goes with the packaging and the box, which has become iconic, matched to chocolate's shades and perfect jewel case to store small memories as precious as the flavors imprisoned in the ganache of chocolate candy that it has previously contained.
For the third, I must tell you a little about the history of La Maison du Chocolat and its creator Robert Lynxe.

L'embarras du choix, pop corn et comédie romantique


Je ne vais pas assez souvent au cinéma, ce n'est pas par manque d'envie ni par manque de choix - la production cinématographique offre de quoi satisfaire tous les goûts - mais simplement que je ne prends pas le temps en plus du fait que je n'aime pas particulièrement m'y rendre seule et que mon goût pour les comédies romantiques n'est pas toujours suivi...
De Vacances Romaines à Nuits Blanches à Seattle en passant par Bridget Jones, Elle et Lui, Diamants sur canapé, Sabrina ou Pretty Woman, si je suis le meilleur public qui soit pour ce genre de film, je n'en reste pas moins exigeante sur la qualité du scénario comme de la production.

I don't go to the cinema often enough, not because of lack of desire or lack of choice - cinema production offers enough movies to satisfy all tastes - but simply that I don't take time in addition to the fact that I'm not that found of sitting alone in movie theaters and that my taste for romantic comedies is not always followed...
From Roman Holidays to Sleepless in Seattle, with some kind of addiction to Bridget Jones, An affair to remember, Breakfast at Tiffany, Sabrina or Pretty Woman, if I can be called "easygoing" or "easy audience", I'm still have some kind of demand about on the quality of the scenario as well as the production.

mercredi 1 mars 2017

Let's run for a new year


Et donc c'est à 3 semaines du printemps et un jour de météo pluvieuse à Paris que je reprends le chemin du blog avec des photos de ma région natale glacée par le givre mais avec le ciel bleu donné par le soleil d'hiver... gelées mais ensoleillées, si l'on m'en donnait l'occasion, j'aimerais revenir à ces quelques journées très heureuses pour en profiter plus encore car celles qui ont suivi ont été plus que grises.

And here I am, 3 weeks left till spring and a rainy weather day in Paris, and I'm back at my blog with photos of my homeland whitened by the frost but with the blue sky given by the winter sun .. I would like to come back to these few very happy days to get more benefit of them because the ones that followed were more than grey.

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.